Forex – EUR/USD : La corrélation avec le GBP et la production industrielle allemande profitent à la paire

(ProfesseurForex.com) – La journée s’annonçait calme du côté du calendrier économique, production industrielle Allemande mise à part, mais s’était sans compter le rapport d’inflation de la BoE. Ce dernier a fortement secouer le forex avec des répercutions sur toutes les paires.

La BoE a donc communiqué ses fameuses forward guidances que les traders attendaient de pied ferme. Le scénario d’aujourd’hui permet de parfaitement illustrer le vieil adage boursier qui dit qu’il faut acheter la rumeur et vendre la nouvelle. Dans notre cas, il s’agissait plutôt de vendre la rumeur (assouplissement monétaire via les forward guidance) et acheter la nouvelle.

C’est ce qui s’est passé pour le cross GBP/USD qui est fortement remonté après avoir posté un modeste plus bas sur les 1.52 sur le forex. Par pure corrélation avec la paire, EUR/USD a suivi le mouvement et nous remontions rapidement au-dessus des 1.33. Il ne faut pas chercher plus loin pour expliquer la hausse de l’Euro face au Dollar aujourd’hui.

Ainsi, le trader Lambda qui ne connaît pas ce vieil adage (acheter la rumeur et vendre la nouvelle) aura rapidement perdu son pari baissier. Un pari tout à fait valable au demeurant car les décisions de politique monétaire de la BoE sont théoriquement baissière pour le GBP.

En effet, la vieille dame a annoncé que le taux directeur resterait bas tant que le taux de chômage n’aura pas atteint 7 % (actuellement à 7.8 %) et que ce dernier risque fort de rester au-dessus de ce seuil jusqu’au troisième trimestre 2016… La BoE compte donc maintenir son taux directeur bas encore plus longtemps que la FED..

Autre nouvelle fracassante, la BoE va augmenter son QE. Enfin, techniquement ce dernier restera à 375 Mds £ mais éclaircissons ce point :

La BoE a acheté pour 375 Mds de papier obligataire.

Donc au fur et à mesure que ces obligations arrivent à maturité, la BoE récupère sa mise.

La décision que la BoE a prise est que les sommes perçue via ces obligations qui arrivent à maturité seront réinvesties dans de nouvelles obligations tant que le taux de chômage sera supérieur à 7 %.

D’autre part, la BoE n’écarte pas la possibilité de faire plus en augmentant ces 375 Mds originels. Il sera donc intéressant de savoir combien de milliards d’obligations vont arriver à maturité dans le Bilan de la FED d’ici 2017.

Concernant l’inflation (il s’agissait tout de même du rapport d’inflation…), la BoE voit cette dernière ne revenir en-dessous de 2 % qu’en 2015 avec un pic à 2.9 % probablement au dernier trimestre de cette année.

La bonne surprise de la production industrielle Allemande a accompagné le mouvement dans la foulée et EUR/USD parvenait à marquer un plus haut sur les 1.3330 en fin de séance Européenne. En effet, alors que les commandes industrielles hors transport ont été décevantes, chacun pouvait s’attendre à une production peu glorieuse. Ce ne fut pas le cas et l’Euro en profite.

Mais d’un point de vue graphique, le mouvement a du mal à prendre son envol. Les 1.55 capent le mouvement sur le GBP/USD et le canal maintient son magnétisme pour EUR/USD. Il est peut être intéressant de repasser à la vente lorsque nous toucherons le dernier plus haut en date sur les 1.3345… pour privilégier un retour à l’intérieur du canal.

La paire évolue actuellement autour de 1.3310 sur le forex.

  • Graphique horaire

forex

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.