L’Arrêt du QE n’aura pas le goût de victoire mais plutôt de retraite

(ProfesseurForex.com) – Les données économiques Américaines s’améliorent chaque jour un peu plus et émoustillent les traders forex que nous sommes qui attendent religieusement les prochaines décisions de politique monétaire du FOMC pour acheter joyeusement des billets verts. Mais en attendant, petite réflexion sur les résultats de ces milliers de milliards injectés dans Wall Street..

Le secteur économique le plus important aux yeux de la FED, celui de l’emploi, semble ne s’améliorer qu’en apparence et pourrait bien faire apparaître la réduction du QE comme une retraite plutôt qu’une victoire. C’est ce que nous allons nous efforcer de vous expliquer ici.

En effet, le dernier rapport d’emploi l’a montré relativement clairement. Les emplois créés sont de mauvaise qualité et les salaires reculent. Est-ce que c’est en cuisant des steaks que les étudiants Américains vont rembourser leur dette ? Peu probable… (65 % des emplois créés en juillet étaient des emplois à mi-temps.. et plus de la moitié proviennent des secteurs à bas salaires comme la restauration)

Et ne parlons pas du fait que le taux de participation de la population active ne cesse de baisser, soulignant le fait que les seniors en age de travailler arrêtent de chercher par démotivation. Le graphe ci-dessous est éloquent :

Alors même si le taux de chômage est récemment tombé à 7.4 % et que nous pourrions bien atteindre 7 % d’ici la mi-2014, cela ne reflète pas vraiment une amélioration saine du marché de l’emploi US

L’inflation n’est également pas un facteur de réjouissance car nous sommes toujours bien en-dessous de l’objectif de la FED (2 %). L’indice prix du PIB est par exemple ressorti en modeste hausse de 0.7 % contre 1.7 % précédemment. L’indice de prix principaux de la consommation privative ressort lui en hausse de 1.1 % en glissement annuel.

Nous pouvons en déduire que le QE n’aura pas vraiment pleinement rempli sa mission alors même que sa première réduction pourrait bien intervenir en septembre (ou en octobre comme l’a laissé entendre aujourd’hui le gouverneur de la FED d’Atlanta, Mr Lockhart).

La FED devrait donc t-elle continuer son QE ?

NON…

Alors que la FED détient désormais 20 % de la dette Américaine, 25 % ds titres adossés au marché immobilier, achète actuellement 25 % des nouvelles obligations émises par l’Etat Américain et que le Bilan de la FED a triplé de taille depuis 2008, il est temps d’arrêter les frais car il vaudrait mieux éviter de créer la prochaine bulle (la crise des subprimes est largement liée au fait que la FED a laissé sa politique monétaire accommodante trop longtemps).

Peut être que les gouverneurs regardent désormais dans les abysses de leur Bilan et se disent que cela devient un peu trop risqué… Personne n’aime être remboursé en monnaie de singe.

L’objectif d’indépendance énergétique des US (Gaz de schiste etc..) pourrait bien atténuer la colère des créanciers des US qui voient chaque jour la valeur de leur réserves en Dollar fondre comme neige au soleil (85 Mds supplémentaires chaque mois). Cela devrait également éviter de voir l’inflation s’envoler. Dans tous les cas, si il y a des mécontents, il iront parler aux Amiraux des flottes Américaines…

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.