L’avis des banques – Citigroup explique pourquoi le forex est si volatile

(ProfesseurForex.com) – Pourquoi certaines devises telles que l’euro chutent fortement sur le forex alors que les déficits de leurs balances courantes respectives ont peu changé et ne changeront probablement pas ?

Citigroup met en avant 5 forces augmentant l’ampleur de ces mouvements :

1) : Les déficits des balances courantes ne sont pas particulièrement responsables des mouvements. Le fait est qu’une chute du cours d’une devise n’a pas d’impact significatif sur les importations ou les exportations, particulièrement à court terme.

2) : Les flux de capitaux ne sont également pas particulièrement responsables. La faiblesses d’une devise ne se produit pas dans un contexte où tout reste constant mais dans un contexte de hausse rapides des taux d’intérêts et d’indications d’une faiblesse des marchés.

3) : La devise doit donc se frayer un chemin à travers le fossé financier. De façon idéale, la confiance serait restaurée et la balance courante s’équilibrerait de façon plus tranquille, mais un tel changement du sentiment de confiance des investisseurs n’est pas facile à générer.

4) : Les différentiels de taux d’intérêts constituent un mauvais indicateur pour les devises. Dans les pays du G4, des taux plus élevés reflètent des anticipations de taux réels plus élevés. Dans les économies à beta élevé, cela reflète la prime de risque. Les différentiels de taux d’intérêts ne sont donc pas particulièrement riches en informations.

5) : Les marchés ne sont pas liquides : la participation est faible et les faibles flux directionnels peuvent entrainer les devises sur telle ou telle pente durant longtemps. Il est possible que cette vision soit à court terme, mais telle est la réalité d’Août 2013 et cet environnement ne fait qu’exacerber les pressions agissant au sein du marché.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.