L’avis des banques – Deutsche Bank recommande de rester vigilant sur l’impact de la Taxe sur les Transactions Financières sur le forex

(ProfesseurForex.com) – En Février 2013, la Commission Européenne publiait une proposition détaillée sur une Taxe sur les Transactions Financières (TTF), cette dernière devant être mise en œuvre dans le cadre d’une « coopération améliorée » entre les 11 membres de l’UE s’étant mis d’accord.

La proposition représente 0,1% de la valeur notionnelle des titres financiers et 0,01% pour les produits dérivés. Elle sera levée sur toutes les transactions incluant des institutions financières où une des contreparties est établie dans un des Etats participants et/ou l’instrument financier est émis dans un des Etats participants.

A ce titre, Deutsche Bank estime que la TTF aurait une large palette d’implications, notamment sur le forex.

« Alors que les transactions au spot sur le forex ne seront pas taxées, il est possible que les forward, swaps, NDF et options le soient. Les transactions de ces produits seraient taxées au taux appliqué pour les dérivés (soit 0,01% de la valeur notionnelle). Dans sa forme actuelle, la TTF augmenterait dramatiquement le coût des transactions pour les investisseurs intervenant sur le forex. Il pourrait en résulter la fermeture des marchés non-spot du forex dans les Etats participants.

La mise ne place de la TTF se traduirait également par des coûts substantiels dans l’économie réelle. Elle mettrait fin à l’usage des dérivés forex, réduirait la compétitivité des entreprises et agirait comme une taxe supplémentaire sur les exportations de la Zone Euro. La TTF drainerait également la liquidité en dehors de ces marchés, déprécierait leur efficience et augmenterait le spread bid/ask. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.