L’avis des banques – USD : Barclays estime que la dernière conférence de presse du FOMC ne remet pas en cause la réduction du QE de la Fed anticipé en Septembre

(ProfesseurForex.com) – Voici la première réaction de Barclays suite aux dernières minutes du FOMC :

« Il y avait peu de chances que les minutes du FOMC du 30 et 31 Juillet altèrent notre opinion sur la réduction du QE de la Fed en Septembre. Cette conférence ne constituait pas un pré-engagement, et offraient peu d’éléments suggérant que le comité était prêt à augmenter  les attentes du marché sur une réduction des rachats d’actifs en Septembre, tout en déclarant que cette anticipation serait correcte.

De notre point de vue, deux points se dégagent d’une telle conduite de politique monétaire.

Premièrement, « le nombre d’opérateurs de marché »  mentionnait que les attentes du marché concernant la politique monétaire de la Fed, aussi bien concernant le QE que le taux directeur, lors de la conférence de Juillet apparaissaient être en concordance avec ses propres attentes.

Deuxièmement, « presque tous les opérateurs de marché étant confiants » avec la description  de la perspective monétaire comme l’a déclaré le président de la Fed Ben Bernanke lors de la conférence de Juin, où il a affirmé que l’évolution de l’activité économique américaine était en accord avec les prévisions de la Fed, le chômage se trouvant alors proches des 7,0%, et que la réduction du QE interviendrait plus tard cette année pour s’achever d’ici mi-2014.

Selon nous, en se basant sur les données des études et les prix des futures, la plupart des opérateurs de marché indiquent que Septembre sera la date probable de la réduction du QE et que le cycle de resserrement monétaire interviendra au premier semestre 2015. Nous estimons que les dernières minutes du FOMC indique que la comité semble s’orienter vers cette perspective.

Bien que la fixation du taux de chômage à 7,0% à la fin de la réduction des rachats d’actifs ne soit pas absolue, la réaffirmation de ce niveau et son inclusion dans la dernière conférence de presse est une indication supplémentaire que ce taux reste, aux yeux de la Fed, le baromètre le plus précis de l’état du marché du travail et fixer l’attitude monétaire actuelle et son évolution est une forme concise et efficace de communication. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.