L’avis des banques – USD, EUR, GBP, JPY : Barclays livre ses prévisions sur les devises majeures

(ProfesseurForex.com) – Voici les dernières prévisions et stratégies sur les devises majeures du forex de Barclays. :

USD : « Une forte reprise aux Etats-Unis conduira à une réintégration dans les différents cours des attentes du marché concernant la réduction des rachats d’actifs de la Fed, ce qui à son tor conduira à une réintégration des primes de risques dans les actifs américains. De plus grandes primes de risques conduisent typiquement à des prix plus faibles pour les actifs risqués et à une plus grande volatilité. Sr le forex, cela implique une faiblesse des devises de l’UE dface au dollar.

Un rallye du dollar plus conséquent, ce qui inclurait des devises à faible rendement, devrait selon nous se produire si une hausse des taux clés de la Fed venait à être prise en compte dans les cours. Le retour du dollar prendra probablement plus d’ampleur au second semestre étant donné que nous nous attendons à ce que la Fed débute la réduction de son QE en Septembre grâce à une amélioration stable du marché de l’emploi, particulièrement le taux de chômage. »

EUR : « Dans un contexte de fragmentation réduite de la Zone Euro et la disparition des menaces à propos de la survie de la devise, les politiques monétaires des deux côtés de l’Atlantique ont été le principal moteur de l’EUR/USD, et l’imposition de l’orientation future, bien que vague, suggère une politique monétaire encore plus accommodante pour une période de temps prolongée en Zone Euro. Les récentes données économiques, agréablement surprenantes, ont joué en faveur de l’euro du fait que la Zone Euro sort officiellement d’une profonde récession, mais il y a une preuve claire qu’une contraction du crédit est en cours , le MES étant en cause.

Nous estimons par conséquent que la force de l’euro face au dollar est temporaire et avons une opinion baissière sur la paire. Il est possible que les risques politiques refacent surface et constituent un moteur pour l’euro. De plus, la perspective de croissance reste toujours très faible, malgré la récente correction des indicateurs phares. Par ailleurs, si l’euro continue de s’apprécier, nous anticipons une intervention de la BCE afin de contrer le resserrement monétaire passif du marché, et une nouvele session de LTRO nous semble probable. »

GBP : « Bien qu’une orientation future explicite ait été imposée, la très anticipée faiblesse de la livre sterling apparait au grand jour. La BoE possède le contrôle des taux à court terme, mais les perspectives intérieures en amélioration (à travers la plupart des secteurs) ont conduit à rendre la pente de la courbe des taux encore plus raide.

Nos économistes ont également récemment révisé à la hausse la prévision de croissance du PIB à 0,5% pour le 3° trimestre (base trimestrielle) . En revanche, la faiblesse structurelle est toujours flagrante dans l’économie britannique et le processus de désendettement du système bancaire continuera pendant plusieurs années. La politique monétaire restera par conséquent accommodante comparativement à celle de la Fed.

Nous maintenons notre opinion baissière sur le GBP/USD à moyen terme. Cependant, nous nous attendons à ce que la livre surperforme l’euro. »

JPY : « Nous anticipons toujours que l’USD/JPY s’apprécie progressivement à moyen terme, la paire étant conduite par les perspectives portant sur les politiques monétaire de la BoJ et de la Fed. Le contraste entre les deux banques centrales deviendra encore plus clair lors du deuxième semestre 2013. La  réduction du QE de la Fed, devant intervenir en Septembre selon nous, devrait conduire à un arrêt de ce dernier en Mars 2014, tandis que la BoJ augmentera son assouplissement monétaire en Avril 2014, lors de la publication de son rapport semi-annuel.

La politique japonaise mérite de l’attention du fait de l’incertitude planant sur l’augmentation de la taxe sur la consommation et des réformes structurelles.  Une issue décevante sur ces pointes minerait probablement le sentiment de confiance des investisseurs et pèserait sur les actions japonaises et sur l’USD/JPY à court terme. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.