Quel banquier faut-il surveiller à jackson Hole ?

Des absents de marque

Le grand rendez-vous des banquiers centraux à Jackson Hole sera de nouveau snobé par Mario Draghi. Autres absences, celles de Mark Carney (BoE) et surtout, de Ben Bernanke. Ce dernier brise une tradition longue de 25 ans en ne répondant pas à l’invitation de la FED de Kansas City. (Rappelons que les banquiers centraux ont l’habitude de se réunir régulièrement à Bâle, entre les murs de la Banque des Règlements Internationaux, ainsi que lors des G30 des ministres des finances).

« Seuls » les numéros deux des institutions monétaires américaine, européenne et britannique feront le déplacement : Janet Yellen, Vitor Constancio et Charles Bean pour, respectivement, la Fed, la BCE et la Banque d’Angleterre.

Jackson Hole perd de sa superbe

Dommage car depuis quelques années, Wyoming était devenu le lieu des grandes annonces de la politique monétaire Américaine. C’est là que Ben Bernanke avait annoncé les grandes lignes du Quantitative Easing 2 par exemple. L’absence du gouverneur de la FED ne nous permettra donc pas de glaner davantage d’informations concernant la réduction du QE. Peut être que la favorite à sa succession, la vice-présidente Janet Yellen, le fera pour lui, mais cela semble peu probable.

Ben Bernanke veut probablement garder son annonce sur la réduction du QE (qui s’effectuera d’abord via des réductions des achats de MBS, les actifs financiers adossés au marché immobilier) pour le mois de septembre, voir plus tard.., en se gardant de provoquer davantage de volatilité sur les marchés, notamment sur le marché obligataire.

L’absence des tenors est d’autant plus regrettable que le thème de cette année est précisément les politiques monétaires non conventionnelles (QE, LTRO, MES, TWIST…).

Qui surveiller lors de ce Colloque ?

Le marché attend donc surtout le discours de Janet yellen. Son discours fera office de grand oral alors que la vice-présidente veut clairement s’installer dans le fauteuil de Ben Bernanke.

Kuroda sera également sous le feu des projecteurs lorsqu’il expliquera plus en détail le prolongement de la politique monétaire deux fois décennale « Taux zéro et QE à gogo »…

Concernant le discours de Vitor Constancio, il est certain que les propos qu’il tiendra auront largement été débattus au sein du conseil des gouverneurs et devrait donc être lisse.

Finissons par souligner qu’il apparaît que ce colloque tourne autour de la question : Qui du QE ou des forward guidances est le plus efficace ? Une critique en bonne et due forme du QE de la part de Janet yellen pourrait profiter au Dollar sur le Forex.

AGENDA DE JACKSON HOLE

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.