USA – Fed: Le Crédit Agricole table sur une réduction du QE de 20 Mds USD en septembre

(ProfesseurForex.com) – Dans une analyse publiée hier soir, le Crédit Agricole prévient que les minutes de la Fed qui seront publiées mercredi soir pourraient fournir des indications sur le calendrier envisagé par la Fed pour la réduction, puis l’arrêt de son QE.

« Nous pensons que les membres du FOMC souhaitaient disposer de davantage d’informations avant de prendre une décision, mais qu’ils penchaient pour commencer à réduire les achats d’actifs sans trop tarder, à moins d’une dégradation importante des perspectives du marché du travail, explique la banque. Les discussions sur l’impact et l’efficacité des achats d’actifs actuels (QE3) pourraient fournir des indications sur l’ampleur et la composition des changements qui seront mis en oeuvre. Nous tablons, comme de nombreux économistes, sur une première annonce en septembre avec une réduction de 20 Mds$ des achats d’actifs. Bien sûr, les données qui seront publiées dans le mois qui vient pourraient avoir un impact sur le montant de la réduction et les discussions du FOMC pourraient fournir des informations sur la manière dont les membres de la Fed perçoivent le message envoyé par le montant de la première baisse. »

Au sujet des « forward guidances », le Crédit Agricole estime qu’elles pourraient être modifiées, après être restées inchangées en juillet (Rappelons que les forward guidances sont les indications données par la Fed au sujet de l’orientation future de la politique monétaire.

« Nous pensons que le guidage des anticipations, en tant qu’outil de politique monétaire, continue à prendre de l’importance pour la Fed (ainsi que pour les autres principales Banques centrales), ajoute la banque. Les membres de la Fed insistent sur le fait qu’une réduction des achats d’actifs n’est pas un durcissement et Ben Bernanke a déclaré qu’il n’anticipait pas de véritable durcissement de la politique monétaire dans un avenir proche. Il nous semble possible que le seuil du taux de chômage en dessous duquel la Fed pourrait commencer à relever ses taux, fixé actuellement à 6,5%, fasse l’objet de discussions. Ce niveau nous paraît assez élevé et certains membres de la Fed sont prêts à l’abaisser. Nous pensons que le FOMC serait tout à fait prêt à conserver une politique très accommodante si le taux de chômage passait sous la barre des 6,5%, à condition que l’objectif d’inflation soit atteint. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.