USA – Fed: Analyse des détails des minutes du FOMC publiées hier soir

(ProfesseurForex.com) – Les minutes de la réunion du FOMC du mois de juillet ont montré qu’il y avait un support majoritaire de la part du conseil en faveur du plan de Ben Bernanke (réduction du QE d’ici la fin de l’année pour une fin mi-2014). Si les données économiques de déçoivent pas d’ici la réunion de septembre, en particulier les NFP du mois d’août, il apparaît que la FED pourrait bel et bien réduire ses injections monétaires (85 Mds par mois) en septembre. C’est là que ça coince car « un certain nombre » de gouverneurs se donc déclaré moins confiant qu’au mois de juin concernant la croissance économique à court terme.

Nous pensons tout de même qu’une première réduction devrait effectivement intervenir au mois de septembre. Néanmoins, il y a de plus en plus de chances que cette réduction soit très « calibrée ».

Les minutes ont également montré que le FOMC n’estime pas nécessaire de modifier les attentes des marchés concernant sa politique monétaire (un changement dans les forward guidance pour faire court). Un certain nombre de participants estime que les anticipations des marchés concernant son QE et le taux directeur sont maintenant en ligne avec la FED. La majorité ne partage pas l’opinion mais il est intéressant de noter qu’aucun gouverneur n’a argumenté explicitement contre.

Concernant les anticipations d’inflation, les opinions divergent mais il n’y a pas eu de nouveaux gouverneurs s’inquiétant davantage de risque déflationnistes. Concernant la hausse des taux immobiliers qui pourrait freiner la reprise du secteur (qui a largement permis à la croissance US de repartir), le FOMC estime qu’il faut surveiller ça de près mais plusieurs gouverneurs ont déclaré que le marché immobilier restera résilient.

La partie la plus intéressante des minutes a donc été la discussion à propos d’un changement des forwards guidances (tant sur le QE que sur le taux directeur). Il est donc possible que le procès verbal de la prochaine réunion du FOMC en septembre fera mention de davantage de détail sur les conditions qui permettront de maintenir la réduction du QE au cours des mois à venir. Il est moins sûr que nous aurons un changement de la forward guidance relative au taux directeur mais il est intéressant de noter que plusieurs gouverneurs ont milité pour que le seuil de taux de chômage de 6.5 % soit abaissé. Un autre gouverneur à plaidé pour que si les anticipations de déflation venaient à devenir risquées, le taux directeur ne serait pas relevé.

Il semblerait que ce ne soit pas pour demain que les taux directeurs seront relevés… A moins que le successeur à Ben Bernanke prenne effectivement au sérieux les directives de Barak Obama « pas de nouvelle bulle !… »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.