Zone Euro : Le secteur des services se rapproche de l’expansion en juillet

(ProfesseurForex.com) – La reprise s’accélère en Allemagne et la contraction s’atténue en France, en Italie et en Espagne , entraînant une stabilisation de l’économie de l’Eurozone Indice Final Composite de l’Activité Globale dans l’Eurozone : 50.5 (48.7 en juin, estimation flash à 50.4)

.

Indice Final de l’Activité de Services de l’Eurozone : 49.8 (48.3 en juin, estimation flash à 49.6)

.

Accélération de la croissance en Allemagne et nouveaux ralentissements de la contraction en France, en Italie et en Espagne. L’économie de l’Eurozone enregistre un timide retour à la croissance en juillet, porté par une expansion soutenue de la production manufacturière et une quasi-stabilisation de l’activité dans le secteur des services.

L’indice PMI Final Markit Composite de l’Activité Globale dans l’Eurozone s’inscrit à 50.5 en juillet, atteignant ainsi un plus haut de près de 2 ans et sa première valeur supérieure au 50.0 du sans

changement depuis janvier 2012. L’indice titre affiche en outre un niveau très légèrement supérieur à son estimation flash (50.4). La production manufacturière augmente pour la première fois depuis 17 mois, le taux de croissance affichant en outre son plus haut niveau depuis juin 2011. Parallèlement, l’activité des prestataires de services n’enregistre qu’un très léger repli, le plus faible de ces 18 derniers mois de contraction. La hausse globale de l’activité est en fait portée par l’Allemagne , seule parmi les quatre premières économies de la zone euro à enregistrer une croissance de son secteur privé. Les taux d’expansion atteignent un plus haut de 17 mois dans l’industrie manufacturière et de 5 mois dans le secteur des services. Parallèlement, la France, l’Italie et l’Espagne signalent un nouveau ralentissement de la contraction de l’activité globale.

La France et l’Italie se rapprochent toutes deux de la stabilisation, les croissances soutenues de leurs

productions manufacturières suffisant presque à compenser les replis de leur activité de services, ceux-ci ralentissant en outre au cours de la dernière période d’enquête. En Espagne, l’activité recule dans les deux secteurs. Le mois de juillet est également marqué par un ralentissement de la contraction du volume des nouvelles affaires et par une modération du repli de l’emploi dans l’ensemble du secteur privé de l’Eurozone. Classement des pays par niveau d’Indices PMI Composites de l’Activité Globale (juillet)

Allemagne 52.1 Plus haut de 5 mois

Italie 49.7 Plus haut de 26 mois

France 49.1 Plus haut de 17 mois

Espagne 48.6 Plus haut de 25 mois

Les données PMI composites et sur les services pour l’Irlande seront publiées le 6 août.

Le volume global des nouvelles affaires affiche en juillet sa deuxième plus faible baisse des 2 dernières années de repli de la demande, le taux de contraction s’inscrivant en outre en dessous de son estimation flash. Parallèlement, l’emploi enregistre son plus faible recul depuis 16 mois, les taux de suppression de postes fléchissant en France, en Italie et en Espagne tandis qu’en Allemagne, les effectifs repartent légèrement à la hausse. Les fortes pressions concurrentielles continuent de limiter le pouvoir de tarification des entreprises du secteur privé de l’Eurozone en juillet, les prix moyens facturés reculant en effet pour le 16 ème mois consécutif et à un rythme légèrement plus soutenu qu’en juin. L’Allemagne est le seul pays à signaler une hausse des tarifs de ses entreprises.

Les prix payés augmentent en revanche légèrement en juillet. Cette hausse globale reflète cependant la tendance observée dans le secteur des services où l’inflation des coûts atteint un plus haut de 5 mois.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.