L’avis des banques – Fed, NFP, QE : Danske Bank réagit aux chiffres du chômage et tente de prévoir l’action de la Fed

(ProfesseurForex.com) – Vous retrouverez ci-dessous les commentaires de Danske Bank suite à la publication du décevant rapport NFP sur le chômage US :

La Fed va-t-elle reporter la baisse du QE au mois d’octobre ?

D’une manière générale, l’emploi au mois d’août est ressortit dans la borne basse des attentes. Les créations d’emploi ont atteint 169k, et les deux précédents mois ont subit une révision en baisse pour un total de -74k. Cela fait passer la moyenne mensuelle des créations d’emplois sur les 6 derniers mois à 160k environ, ce qui se situe sous la fourchette définie par la Fed pour justifier une réduction du QE (175k – 200k). Cela ouvre la voie à la possibilité de voir la Fed reporter le début de la réduction du QE au mois d’octobre.

Cependant, d’autres récentes données, comme les inscriptions hebdomadaires au chômage ou la composante emploi de l’ISM ont pointé vers une progression de la croissance et de l’emploi. Ceci suggère que la faiblesse des mois de juillet et août était seulement temporaire, et probablement due à des facteurs saisonniers. Une réduction du QE reportée à octobre permettrait à la Fed d’attendre le rapport sur l’emploi du mois de septembre pour confirmer la tendance positive mise en lumière par les récents indicateurs sus mentionnés.

Ou va-t-elle tout de même débuter le 18 septembre avec une timide réduction?

D’un autre côté, il y a argument de poids qui permette de continuer à miser sur une réduction du QE dès le 18 septembre. La Fed ne veut en effet pas créer de volatilité ou d’incertitude sur le marché. Or, elle a fait un bon travail pour préparer le marché à une réduction du QE dès le mois de septembre, et pourrait ne pas vouloir décevoir les attentes qu’elle a elle même suscitées…

Le compromis pour la Fed pourrait être de réduire le QE, mais très progressivement, en débutant par un léger abaissement du montant mensuel des rachats d’actifs (de 5 à 10 milliards de dollars) dès ce mois-ci, « comme prévu ».

Par ailleurs, si ensuite le rapport sur l’emploi du mois de septembre se révèle décevant, la Fed pourrait ne pas modifier davantage le montant des achats d’actifs lors de sa réunion du mois d’octobre.

Conclusion

Plus précisément, les analystes de Danske Bank estiment qu’il y a 75% de chances pour que la Fed réduise le QE en septembre (que ce soit de façon franche ou plus timide), et 25% de chances pour qu’elle attende octobre.

Cet avis est conforté par les commentaires du président de la Fed de Chicago Evans, qui a dit cet après-midi après la publication du rapport sur l’emploi que « ce n’est pas important que le QE soit abaissé ce mois-ci ou plus tard. Le montant de la réduction est plus important que le timing. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.