Forex – EUR/USD : La paire s’englue dans l’incertitude, ce qui pèse sur la tendance générale en cette fin de semaine

(ProfesseurForex.com) – La paire EUR/USD perdait du terrain hier, chutant jusqu’à un plus bas à 1,3471, en raison de divers facteurs, notamment les incertitudes politiques en Italie, la corrélation avec le GBP (qui a souffert d’une révision en baisse du PIB UK), ou encore les discussions autour du plafond de la dette américaine.

Cette nuit, la devise regagnait un peu de terrain en séance asiatique, jusqu’à venir se confronter au seuil psychologique des 1,3500 ce matin avant le début de la séance européenne. Cette résistance fait cependant obstacle pour l’instant, et son importance démontrée au cours des derniers jours devrait inciter à la prudence au regard de la capacité de la devise à regagner ce seuil juste avant la clôture hebdomadaire du marché.

Comme nous l’avons souligné hier, c’est en effet désormais à un marché qui réagit à l’appétit et à l’aversion pour le risque plus qu’à la logique économique auquel nous avons affaire. Et dans ce contexte, sauf statistiques ou déclarations influentes, il semble peu probable que les traders se risquent à s’engager nettement dans un sens définit un vendredi.

La première statistique de la journée, le PIB T2 final de la France, n’a d’ailleurs pas fait sourcillé l’EUR/USD sur le forex, ce qui peut toutefois également s’expliquer par la conformité des chiffres avec le consensus (croissance de +0,5%).

Cet après-midi, on pourra cependant compter sur des statistiques US de premier plan pour espérer une hausse de la volatilité, avec notamment les revenus et dépenses des ménages, à 14h30, et l’indice de confiance de l’Université du Michigan, à 15h55.

D’un point de vue graphique, le fait que la correction consécutive à la hausse induite la semaine dernière par la Fed se soit révélée peu ample mais traine en longueur pèse sur le profil haussier général de la devise, ce qui tend à doucement faire glisser notre avis vers la neutralité.

D’ailleurs, la devise évolue désormais sous sa MM100 en données horaires, et cette dernière est légèrement orientée à la baisse. La perte du seuil des 1,35 a également constitué un signal d’affaiblissement de la tendance haussière en cours.

A court terme, c’est une tendance incertaine qui domine les échanges, avec des premiers supports sur les 1,3185, 1,3465, 1,3450 et 1,3400. A la hausse, les premiers objectifs se situeront sur les 1,3500, 1,3515, 1,3535, 1,3550, 1,3565 et 1,3600.

En ce qui concerne le calendrier économique, outre les revenus et dépenses des ménages et l’indice de confiance Umich à 14h30 et 15h55, on attendra plusieurs discours importants, avec Mario Draghi à 11h, Rosengren (FED) à 14h30, Evans (FED) à 16h45 et Dudley (FED) à 20h.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3490 sur le forex.

Graphique horaire


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.