Forex – EUR/USD : Les 1.33 cèdent sur fond d’incertitude malgré quelques facteurs baissiers

(ProfesseurForex.com) – Le Dollar continue de souffrir sur le forex. En raison du regain d’appétit pour le risque, de l’incertitude quant à la décision prochaine du FOMC ? Probablement un peu des deux car rien ne justifie cet après-midi la cassure du canal de consolidation par le haut.

Il y avait plutôt de quoi peser sur l’Euro en raison du « dérapage budgétaire » Français et des perspectives de croissance amoindries pour 2014. En effet, pour 2014, la France prévoit donc une croissance de 0.9 % contre 1.2 % précédemment envisagé.Et le déficit budgétaire sera plutôt de l’ordre de 4.1 % du PIB contre 3.7 % annoncé plus tôt dans l’année pour 2013.

Autre facteur potentiellement baissier pour l’Euro, un nouveau plan d’aide pour la Grèce mais également pour le Portugal et l’Irlande sera nécessaire selon le président de l’Eurogroupe. Dans le même temps, le ministre des finances Allemand a répété qu’il était hors de question de mettre en place des Euro-obligations, cet endettement commun qui permettait de se passer de nouveaux plan d’aide via l’harmonisation automatique des taux dans la Zone Euro (la dette de tous les pays serait garantie par l’ensemble des pays Européens).

Mais c’est finalement la hausse qui l’a emporté sur le forex, en premier lieu grâce à la hausse du GBP face au Dollar, dans le sillage de chiffres du chômage bien meilleurs qu’anticipé. Néanmoins, la corrélation avec EUR/USD ne suffisait pas pour sortir du canal de consolidation et il a fallu attendre Wall Street pour que les choses se décantent.

L’appétit pour le risque en raison des bruits de bottes qui s’amenuisent et l’incertitude qui domine quant à la réduction du QE (En raison des mauvais NFP d’une part mais également en raison de l’incertitude qui plane quant au conflit avec la Syrie qui pourrait s’avérer onéreux) ont donc finalement incité les traders à privilégier l’Euro qui repasse au-dessus de 1.33 sur le forex.

La tendance risque fort de se poursuivre en attendant la FED dont l’ampleur de la réduction pourrait décevoir si toutefois les gouverneurs estiment que les mauvais NFP ne justifie pas d’attendre davantage de données économiques.

D’un point de vue graphique, la paire franchit donc deux importantes résistances, les 1.3275 et 1.33. Les prochaines résistances se trouvent sur 1.3322 et 1.3350 avant les 1.34 désormais en ligne de mire.

La paire évolue actuellement autour de 1.3310 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés