Forex – EUR/USD : Les bonnes statistiques US font finalement effet avec un temps de retard

(ProfesseurForex.com) – La paire EUR/USD consolide ses gains mais l’on sent une pression baissière dans le sillage des statistiques US bonnes dans l’ensemble. Le contexte actuel n’incite évidemment pas les traders à se risquer à la baisse, d’où le peu de réaction du Dollar sur le forex aujourd’hui.

Mais soyons alertes, les rallye sont la plupart du temps corrigé en partie, et la correction du cross GBP/USD suite aux mauvaises ventes au détail est un élément supplémentaire qui pourrait finalement achever de convaincre les baissiers de tenter une sortie sur EUR/USD.

Les chiffres hebdomadaires du chômage sont au-dessus du consensus mais ont déçu dans la mesure ou l’on observe une détérioration par rapport à la semaine précédente. Nous restons toutefois près de niveaux décents.

Du côté du PhylliFED, les principales sous-composantes progressent de belle façon, les firmes révélant qu’elle embauchent plus et que le carnet de commande se remplit. Ce qui fait dire à plus de la moitié des firmes interrogées qu’elles s’attendent à une augmentation de l’activité au cours des 6 prochains mois.

Enfin, notons qu’en dépit des mauvais chiffres du marché immobilier ces derniers temps, les ventes de logements existants continuent de s’afficher en hausse, l’information la plus importante aujourd’hui. Encore une fois, dans le contexte actuel, les traders sont restés en standby.

Du côté des facteurs qui ont pu inciter les traders à la prudence, notons que Barak Obama reste ferme quant au plafond de la dette et réitère qu’il ne négociera pas le « Affordable Care Act », la sécurité sociale mise en place par Barak Obama.

Autre chose, Vladimir Poutine a déclaré ne pas être sûr à 100 % que la Syrie détruira l’ensemble de son stock d’armes chimique. Une nouvelle qui réduit légèrement l’appétit pour le risque. Enfin, soulignons que Pimco, le plus large investisseur dans la dette des états et qui s’était avancé en déclarant qu’il y avait 80 % de chance pour que le QE soit réduit en septembre, table désormais sur Décembre.

D’un point de vue graphique, la paire teste les 1.3520, au plus bas depuis l’ouverture des marchés Européens. Les bonnes statistiques US pourraient être en train de faire effet avec un temps de retard sur le forex.

La paire évolue actuellement autour de 1.3525 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés