Forex – EUR/USD : L’euro a gagné environ 130 pips suite à la Fed, et aucune correction ne se profile pour l’instant

(ProfesseurForex.com) – La paire EUR/USD a affiché un important rallye sur le forex hier soir suite à l’intervention mensuelle de la Fed, allant marquer des sommets sur les 1,3540 contre 1,3370 environ avant les annonces de la Fed.

La Fed a donc surpris les traders en décidant de ne pas réduire son QE, et d’ainsi maintenir ses achats d’actifs à leur montant actuel, 85 milliards de dollars par mois. Cette annonce est intervenu comme une surprise, non seulement parce que le consensus anticipait en moyenne une réduction de 10 milliards d’euros, mais surtout parce que la Fed avait elle même communiqué ces derniers mois pour préparer le marché à une baisse du QE en septembre.

Le dollar en a donc été sévèrement affecté. En effet, une réduction du QE lui aurait été très favorable, et dans le cadre d’un statut quo sur le sujet, la sanction a été sévère, avec une hausse d’environ 130 pips sur le forex pour la paire EUR/USD.

La Fed a par la même occasion abaissé ses prévisions de croissance, ce qui a aussi pesé dans la balance en défaveur du billet vert. Nous vous invitons d’ailleurs à consulter le détail des annonces de la Fed dans notre article publié hier soir.

Suite à ces annonces, Ben Bernanke a tenu une conférence de presse, qui a donné lieu à des propos dans la droite ligne « dovish » de la décision de ne pas réduire le QE. En effet, Bernanke s’est montré prudent au sujet de l’économie, et a surtout tenu à préciser qu’aucun calendrier n’a été fixé pour la baisse du QE, ce qui signifie qu’on ne peut pas non plus tabler raisonnablement sur une baisse le mois prochain…

Le sujet de la baisse du QE devrait donc rester un des principaux facteurs d’influence sur le Forex, et il faut s’attendre à ce que les stats US aient une importance toute particulière, puisqu’elle seront analysées à travers le prisme de la réduction du QE, les bonnes statistiques rapprochant cette échéance, et les mauvaises l’éloignant. Dans le premier cas, EUR/USD déclinerait, et progresserait dans le second.

D’un point de vue graphique, la hausse d’hier soir renforce le biais haussier qui était déjà visible en H1. Ce rallye haussier a par ailleurs permis à la devise de franchir plusieurs seuil importants, notamment les seuils psychologiques des 1,3400 et 1,3500. Suite à la hausse consécutive à la Fed, aucune correction ne s’est mise en place, et la devise a même conforté ses gains. Ce matin, l’orientation de court terme reste haussière, mais la prudence sera de mise, une hausse telle que constatée hier soir appelant presque forcément à une correction, au moins sur le court terme.

Quoi qu’il en soit, on ne pourra pas décemment miser contre l’euro à court terme tant que la devise conserve le seuil des 1,3500. Sous les 1,3500, on trouvera d’autres supports sur les 1,3450, 1,3400 et 1,3350. A la hausse, le premier objectif se situe sur les 1,3550, après quoi la devise pourrait prendre le chemin des 1,3600.

En ce qui concerne le calendrier économique du jour, les traders resteront attentifs à quelques statistiques américaines potentiellement influentes sur le forex, avec le rapport hebdomadaire sur le chômage, à 14h30, puis avec l’indice de la Fed de Philadelphie et les ventes de logements existants à 16h.

Actuellement, la paire évolue autour de 1,3535 sur le forex.

Graphique horaire


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.