Forex – EUR/USD: L’euro reste à plat et consolide ses pertes d’hier, les traders attendent les NFP

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD se stabilise sur le forex depuis hier soir, la paire ayant trouvé un support sur les 1,3115 après une chute d’une centaine de pips consécutive à la conférence de presse mensuelle de Mario Draghi, le président de la BCE.

Rappelons en effet qu’après un début de journée qui pouvait laisser envisager un rebond, la paire EUR/USD a très fortement chute, face aux propos interprétés comme baissiers de Draghi.

Il faut avouer que le président de la BCE a fournit aux traders des raisons tangibles de sanctionner l’euro, tout d’abord en révisant en baisse les perspectives de croissance de la Zone euro pour 2013 et 2014 (respectivement -0,6% contre -0,4% pour 2013 et -1,1% contre -1% pour 2014).

Autre point important de l’intervention d’hier : Mario Draghi a avoué qu’une baisse des taux avait été discutée au sein de la BCE, et avec ceci ajouté à l’affaiblissement des perspectives de croissance de la zone euro, le scénario d’une nouvelle du taux de la BCE devient probable, ce qui est un facteur résolument négatif pour la monnaie unique.

Dans ce contexte, la paire EUR/USD avait nettement chuté hier, perdant environ 100 pips.

Mais si le marché a mis de côté son obsession principale, à savoir la baisse du QE de la Fed, le temps d’accorder l’attention nécessaire à la BCE, ce sujet est de nouveau sur le devant de la scène aujourd’hui.

Pour l’instant, la chute de l’EUR/USD a donc arrêté sa baisse à l’approche des 1,3100, grâce à un support sur les 1,3115, mais également en raison de la volonté des traders forex d’attendre les chiffres du chômage US de cet après-midi avant de s’engager sur le marché.

Ceux-ci seront en effet décisifs pour la réduction du QE, qui devrait être annoncé le 18 septembre, à l’issue de la prochaine réunion de FOMC de la Fed. De bons chiffres tendront à confirmer la perspective d’une réduction significative des achats d’actifs de la Fed, tandis que de mauvais chiffres pourrait l’inciter à une réduction du QE plus timorée, voir à un maintient au volume actuel pendant encore un mois.

D’ailleurs ce qui prouve bien que l’attention du marché est désormais tournée vers le chômage US est que les chiffres décevants des balances commerciales allemandes et françaises publiées ce matin n’ont pas eu d’impact sur le forex.

D’un point de vue graphique, l’EUR/USD évolue à très court terme dans un étroit range 1,3115 – 1,3135. La tendance de fond reste cependant nettement baissière. En dehors des bornes du range actuel, on pourra repérer un premier support sur les 1,3100, et une première résistance sur les 1,3150.

La moyenne mobile 100h continue de confirmer une tendance à la baisse. Rappelons que la paire suit une tendance négative depuis son dernier échec à franchir les 1,3400 à la fin de mois d’août. Enfin, en données journalière, la paire EUR/USD est passé depuis hier sous sa MM100 jours, ce qui constitue un important signal baissier.

Du point de vue du calendrier économique, la journée sera assez chargée, avec la production industrielle allemande, à midi, puis avec le rapport mensuel NFP sur le chômage US, à 14h30.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3120 sur le forex.

Graphique horaire


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.