Forex : La Syrie revient sur le devant de la scène cette semaine, ce qui pourrait générer une aversion au risque bénéfique pour les devises refuge

(ProfesseurForex.com) – Après avoir quitté le feu des projecteurs la semaine dernière au profit de la BCE et des NFP, la question de la Syrie devrait revenir sur le devant de la scène cette semaine, avec de possibles conséquences sur les marchés, notamment en ce qui concerne l’aversion au risque.

A compter d’aujourd’hui, les députés et sénateurs américains se réunissent en effet pour se prononcer sur une intervention américaine en Syrie. Or, l’incertitude en ce qui concerne l’issue de ce vote est élevée.

L’administration Obama cherche à convaincre le pays du bien fondé d’une intervention en Syrie, mais des considérations de politique intérieure pourraient inciter les députés républicains, majoritaires à la chambre des représentants, à trainer la patte…

On doit donc s’attendre à du multiples déclarations qui auront potentiellement une influence sur le forex. Basiquement, toute déclaration rapprochant l’échéance d’une intervention en Syrie devrait générer de l’aversion pour le risque, tandis que les déclarations tendant à exclure des frappes en Syrie devraient soulager les traders et bénéficier à l’appétit pour le risque.

Dans ce contexte, et tout autre facteur mis de côté, les devises refuges devraient profiter de l’aversion pour le risque. Les traders ayant un avis s’orientant dans ce sens devraient donc privilégier des devises telles que le JPY, le CHF, et dans une moindre mesure l’USD.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.