L’avis des banques – EUR : Citi explique pourquoi un nouveau LTRO serait encore plus dommageable que le précédent pour l’Euro

(ProfesseurForex.com) – Dans une note d’analyse publiée aujourd’hui, les analystes de Citigroup explique pourquoi un nouveau LTRO pourrait être encore plus négatif pour l’euro que le précédent.

La banque note que les récents commentaires de Mario Draghi et de divers membres du conseil des gouverneurs ont suggéré que la BCE est prête à mettre en place un nouveau LTRO si nécessaire.

A ce propos, les analystes de Citigroup estiment qu’un nouveau LTRO pourrait être encore plus négatif pour l’euro que celui de 2012, pour les trois raisons suivantes :

1/ La Zone euro n’est plus au bord de l’effondrement suite à l’introduction du programme OMT de la BCE il y a un an. Par conséquent, de nouveaux prêts à long terme aux banques (LTRO) pourraient avoir un impact moins important qu’en 2012 sur la baisse des taux des obligations périphériques.

2/ L’euro est de moins en moins sensible aux risques en provenance des pays périphériques depuis 2012. L’impact des inquiétudes au sujet des pays périphériques a été très négative sur l’euro au début 2012, mais la corrélation a décliné depuis mi 2012.

3/ Une autre LTRO ajouterait à l’excès de liquidité dans la zone euro et pousserait les taux courts à la baisse. Cela éroderait l’avantage de l’Euro, notamment face au dollar.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.