L’avis des banques – EUR/USD : Commerzbank estime que la paire va se maintenir au-dessus des 1,30 jusqu’à mi 2014 avant de chuter nettement

(ProfesseurForex.com) – Dans une note d’analyse publiée aujourd’hui, les analystes de la Commerzbank explique les conséquences de la décision de la Fed sur ses prévisions pour EUR/USD :

« Mercredi, la Fed n’a même pas osé réduire légèrement ses achats d’actifs agressifs. Lors de notre réunion mensuelle de prévisions, nous avons évalué les implications sur notre vision de l’économie et du marché obligataire. La Fed s’étant montrée encore plus dovish que ce à quoi on aurait pu s’attendre « au pire », nous avons considérablement rehaussé nos perspectives sur la paire EUR/USD. Nous avons seulement marginalement augmenté nos prévisions de taux sur les obligations US et allemandes. Nous avons également confirmé nos prévisions économiques pour la Zone euro, puisque contrairement aux indicateurs de sentiment économique, les données économiques « difficiles » ne signalent rien d’autre qu’une reprise faible.

EUR/USD devrait continuer à profiter d’une Fed souple pour encore un long moment. A long terme, EUR/USD semble cependant se diriger vers une forte chute, parce que la BCE est contrainte de passer sous silence le manque de réformes dans des pays tels que l’Italie, dans un contexte de vide en ce qui concerne l’union politique, et de politique monétaire souple.

D’un autre côté, cela n’a pas pris longtemps pour convaincre notre équipe Forex lors de notre réunion mensuelle que EUR/USD va continuer à évoluer au-dessus des 1,30 beaucoup plus longtemps que selon nos précédentes prévisions.

Après tout, la conférence de presse de la Fed de mercredi a été claire sur le fait que la Fed est beaucoup plus souple (dovish) que ce qui été craint. Bien que l’économie US soit depuis longtemps sortie de la zone de danger, la Fed n’a pas daigné réduire ne serait-ce que légèrement ses achats d’actifs. En réalité, le président de la Fed Ben Bernanke a déclaré que le FOMC pourrait même maintenir son taux directeur au plus bas quand le taux de chômage aura atteint l’objectif de 6,5%.

Pour cette raison, nous avons rehaussé nos prévisions pour EUR/USD et nous nous attendons désormais à un taux de change au-dessus de 1,30 jusqu’au milieu de l’année prochaine, après quoi l’euro devrait chuter significativement. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.