L’avis des banques – EUR/USD, GBP/USD : Goldman Sachs analyse la politique de la Fed et prévoit EUR à 1,38 et GBP à 1,68 d’ici la fin de l’année

(ProfesseurForex.com) – Dans une note publiée aujourd’hui, Goldman Sachs note que les surprises de la Fed la semaine dernière a augmenté les incertitudes auprès des traders forex et a privé le dollar d’un catalyseur de force qui était recherché par le marché du forex.

« Nous nous attendons désormais à ce que la baisse du QE démarre en décembre, avec une réduction de 10 milliards de dollars. Encore plus important du point de vue du forex, on peut noter le renforcement des forward guidances. Le taux forward à 3 mois sur une échéance 2-3 ans a chuté au moins deux fois plus aux Etats-Unis que sur les autres marchés majeurs. La fermeture du gap dans les différentiels de taux forward a été clairement négative pour le dollar » ajoute Goldman Sachs.

La banque continue par ailleurs de croire que les taux courts restent plus importants pour le dollar et le forex en général que les mouvements sur les taux longs.

« L’impact sur le forex de ces derniers est ambigu, en particulier quand le fait que les investisseurs étrangers maintiennent de gros portefeuilles d’obligations et que les taux progressent mène à des pertes en capital et à des fuites de capitaux, comme nous l’avons vu ces derniers mois aux USA. Les maturité plus courtes, d’un autre côté, affectent les considérations de couverture et de carry trading. Plus important est le différentiel de taux, plus il devient cher de se couvrir dans les pays à taux élevés. Dans la mesure où le coût de la couverture progresse avec les taux, la diminution de ces couvertures mène à une appréciation des dveises des pays à taux élevé » explique Goldman Sachs.

« Cependant, aucune de ces dynamique ne devrait porter à conséquence à court terme aux Etats-Unis, étant donné le renforcement des forward guidance de la Fed. Biensur, cela dépend de l’inflation, qui ne doit pas progresser significativement et du taux de chômage, qui doit rester élevé, comme le prévoit la Fed actuellement. Même avec une réduction du QE sous une forme ou sous une autre, il est difficile de voir comment le dollar pourrait profiter de la politique monétaire actuelle de la Fed » argument Goldman Sachs.

Dans cette optique, Goldman Sachs s’attend à ce que la paire EUR/USD s’établisse à 1,38 et que la paire GBP/USD grimpe à 1,68 d’ici la fin de l’année.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.