L’avis des banques – FED : JP Morgan partage les trois cartes potentielles que le FOMC abattra lors de sa conférence de presse

(ProfesseurForex.com) – JP Morgan recommande aux investisseurs, notamment sur le forex, de surveiller les 3 cartes potentielles que le FOMC abattra lors de sa conférence de presse aujourd’hui et l’effet que cela aura sur le marché des devises :

1) La Fed réduira-t-elle ses rachats de titres adossées à des prêts hypothécaires (MBS) de 5 Mds de dollars étant donné les soubresauts observables dans les données liées à l’immobilier ?

La carte des MBS semble moins pertinente sur le forex, étant donné que ce n’est pas une composante principale déterminant la réduction du QE (réduction anticipée par l’ensemble du consensus) et par conséquent l’influence sur les taux américains en général est limitée (cela relève plus d’une question de spreads entre prêts hypothécaires et Bons du Trésor)

2) La Fed modifiera-t-elle son orientation future concernant son taux directeur, taux prévu à 1% pour 2015 ?

Une modification de cette orientation concernant le taux directeur (cette modification sous-entendant un taux plus élevé) serait très positif pour le dollar car le marché n’accorde que 25 pbs de prime de risque concernant la prévision de la Fed tablant sur un taux directeur de 1% pour 2015, ce qui est trivial quand on considère que le taux est à un plus bas historique, et que la Fed prévoit une économique de plein emploi dans les deux ans à venir.

3) La prévision de début 2016 apporte-t-elle des éléments perturbateurs au vu des incohérences au sein de la Fed ?

L’aspect positif vient du fait que la Fed prévoit des taux identiques à ceux du marché, ce qui ne devrait permettre d’éviter des mouvements de grande ampleur. L’aspect négatif vient du fait que de nombreuses incohérences sont observables dans les projections de la Fed. Les taux de financement devraient être plus proches des 4% si le taux de chômage se rapproche des 5,5%.

Les Bons du Trésor devraient donc être vendus et le dollar acheté face aux devises à faible rendement (JPY, CHF) et face aux économies vulnérables comme les BIITS (Brésil, Inde, Indonésie, Turquie, Afrique du Sud).

Le cynisme vient s’ajouter dès lors que des projections pour 2016 sont trop distantes pour être fiables. En conséquence, après quelques jours de volatilité, les taux et les devises reviendront à leurs niveaux normaux d’activité tout comme les marchés européens ont ignoré les orientations futures de la BoE et de la BCE.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.