L’avis des banques – USD, EUR, GBP, JPY : Citigroup rend ses perspectives à court terme sur les quatre devises majeures

(ProfesseurForex.com) – Steven Englander, responsable mondial des stratégies forex sur les devises du G10, a déclaré ceci lors d’une interview :

USD : « A l’approche de la réunion du FOMC de Septembre, les attentes du marché sur porteront intégralement sur la réduction du QE à hauteur de 10-15 Mds de dollars. Les projections économiques de la Fed pour 2016 ainsi que son orientation future et le taux directeur en découlant devraient maintenir l’attention portée sur les rachats d’actifs.

Nous estimons qu’une transition entre moins de QE, plus de communication sur l’orientation future s’avérera positif pour le dollar tandis que des taux plus élevés permettront une réévaluation du risque au niveau mondial. De plus, le contraste de politique monétaire entre les Etats-Unis et les autres économies majeures pourrait résolument sembler moins dovish. »

EUR : « Alors que la Fed cherche à obtenir une image « moins dovish » avec la réduction de son QE, cette démarche pourrait soutenir EUR/USD à très court terme.  Nous ne pouvons affirmer la même chose à moyen terme.

La récente appréciation de l’euro nous fait penser qu’elle sera de courte durée. Si la perception du risque change de nouveau, les faiblesses de la Zone Euro feront s’envoler la force de l’euro, particulièrement si les données économiques ne suivent pas. Le président de la BCE Mario Draghi a récemment traité l’orientation future de la banque centrale et a exprimé ne pas bien accueillir un resserrement des conditions monétaires, ceci allant faire monter les taux à court terme.

Nous estimons que plus d’efforts  afin de consolider l’orientation future de la BCE entraineront une faiblesse accrue de l’euro. »

GBP : « Le rapport sur l’inflation d’Août a montré l’introduction d’un seuil tirant ses bases de l’orientation future de la BoE, la banque centrale s’engageant à ne pas augmenter ses taux clés tant que le taux de chômage ne chutera pas en-dessous des 7,0%. Alors que les marchés restent préoccupé par les données économiques, plus d’efforts de la part de la BoE afin de contrôler l’évolution des taux obligataires n’est pas à exclure. Bien que la mise à jour des prévisions semblaient très optimiste concernant la croissance, le gouverneur de la BoE Mark Carney que le QE reste un outil puissant à leur disposition en cas de besoin. »

JPY : « L’attentions se portera maintenant si l’administration Abe approuvera l’augmentation de la taxe sur les ventes pour 2014/2015, augmentation de recettes fiscales que le gouvernement pourrait apprécier. Elle se portera également sur la BoJ et sa capacité à contrer la chute de croissance.

Nous estimons que les dirigeants japonais puissent avoir besoin de mettre en œuvre des mesures supplémentaires d’assouplissement monétaire avant d’arriver à obtenir 2% d’inflation. Bien que l’USD/JPY e soit récemment replié, nous estimons que les probabilités s’orientent à la hausse. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.