Le mois de septembre est traditionnellement très actif sur le forex, et ce sera encore plus le cas cette année : Le point sur le événements à ne pas manquer

(ProfesseurForex.com) – En ce premier jour de trading du mois de septembre, il convient de rappeler à quel point ce mois peut être crucial pour les marchés financiers en général et le forex en particulier.

Non seulement les investisseurs sont de retour de leur pause estivale, ce qui permet aux volumes de revenir à la normale, mais les traders attendent également 5 décisions de banques centrales, ainsi que les chiffres du chômage américain, qui revêteront une importance toute particulière alors que la Fed hésite encore sur la réduction du QE dès ce mois-ci.

Ces éléments seront importants, mais l’attention du forex sera plus particulièrement tournée vers les sujets suivants (par ordre d’importance) :

1) Le réunion de la Fed du 18 et 19 septembre
2) Les élections allemandes du 22 septembre
3) Les élections australiennes du 7 septembre
4) Les discussions sur le taxe sur la consommation japonaise
5) Le plafond de la dette US

La réunion de la Fed et la réduction du QE

L’évènement le plus important du mois sera sans aucun doute la réunion de la Fed. La banque centrale a clairement fait savoir qu’elle prévoit de réduire le QE avant que Ben Bernanke quitte ses fonctions, mais à seulement deux semaine de la prochaine réunion de la Fed, il n’existe pas encore de consensus clair sur la réduction du QE.

Les chiffres mensuels du chômage US (NFP) attendus cette semaine aideront à clarifier la situation, et il semble de plus en plus évident que la Fed attendra la dernière minute pour prendre sa décision…

A côté de ces chiffres, les traders forex resteront également très attentifs à tous les discours de politiques américains et de responsables de la Fed, pour tenter de déceler leur avis sur la réduction du QE et dégager un consensus.

Mais le travail de la Fed ne se limitera pas à décider si oui ou non elle réduit le QE, elle devra également décider de combien le réduire, quelles classes d’actifs viser, et surtout décider si cette baisse du QE sera le début d’une série de baisses ou non.

Et les détails de chacun de ces points seront cruciaux pour évaluer la réaction du dollar sur le forex. Si la Fed opte pour une réduction mesurée du QE, le dollar pourrait faiblir légèrement, en raison de la déception, et si la Fed ne réduit pas le QE du tout, le dollar devrait plonger. Cependant, si la Réserve Fédérale décide de se montrer agressive dans la réduction du QE, les taux US pourraient nettement remonter, et le dollar grimper en flèche.

Le plafond de la dette américaine

Les discussions sur le plafond de la dette américaine vont aussi commencer à prendre de plus en plus d’importance, et en fonction de la difficulté de ces discussions entre Républicains et Démocrates, le dollar pourrait subir une volatilité encore plus accrue.

Sur le marché du Forex, les données politiques peuvent souvent prendre plus d’importance que les données économiques, et cela pourrait être le cas ce mois-ci, avec des élections générales en Allemagne et en Australie.

Les élections en Australie et en Allemagne

Les élections australiennes auront lieu le 7 septembre, et il semble que le parti d’opposition de droite LPA sortira vainqueur du suffrage, ce qui forcera le parti travailliste à céder le contrôle du gouvernement. Pour le dollar australien, une victoire de l’opposition pourrait être synonyme de réformes fiscales plus agressives, ce qui pourrait être positif pour la devise.

En Allemagne, la saison des élections passera à la vitesse supérieure cette semaine. Il y aura sans doute de plus en plus de discussions au sujet de la Grèce et de son éventuel besoin d’un nouveau plan d’aide. Il n’est pas encore garantit que Merkel gagne les élections, mais cela reste le plus probable, et cela serait positif pour la monnaie unique sur le forex.

La taxe sur la consommation au Japon

Du côté du Japon, rien n’a été décidé au sujet de la taxe sur la consommation. Le premier ministre Abe soutien cette taxe, mais son administration est inquiète au sujet de la capacité de l’économie à la supporter. Les récentes données économiques ont été bonnes mais la révision du PIB T2 attendue pour le 9 septembre sera un élément crucial en ce qui concerne la décision du gouvernement au sujet de cette taxe. Si Abe avance dans ce projet, cela pourrait être interprété comme positif par les traders forex, car cela montrerait que le gouvernement garde la cap du redressement de ses finances. Cependant, si cette taxe est oubliée, cela pourrait être positif pour les actions japonaises et l’USD/JPY, mais heurterait également la confiance des investisseurs et affaiblirait la situation fiscale du pays.

La succession de Ben Bernanke

Dans le même temps, il faut s’attendre à d’intenses spéculations à propos de la succession de Ben Bernanke. Il n’y a ici pas de mauvais choix car tous les candidats en lice sont hautement qualifiés. Janet Yellen a été très impliquée dans la définition des forward guidance de la Fed, et serait le choix de la continuité. Elle est aussi considérée comme capable de réponses mesurées aux futures crises. Larry Summers serait quant à lui un choix plus marginal, car il peut embrouiller les traders par son langage, ce qui peut être dangereux pour un président de la Fed. Il dispose cependant d’une grande expérience dans la gestion de crises et est souvent considéré comme plus intelligent et plus créatif que Yellen.

Septembre est donc déjà traditionnellement un mois très actif pour le forex, mais avec tant d’événements attendus, il faut s’attendre à une volatilité encore plus forte qu’à l’habitude, ce qui pourrait permettre à certaines paires de devises de dégager de grandes tendances sur le forex…

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.