Les 8 secrets du trading de news sur le forex – Episode 4 : Pourquoi est-il primordial de connaître le contexte économique de long terme en analyse fondamentale

(ProfesseurForex.com) – Notre série d’articles sur « les 8 secrets du trading de news sur le forex » se poursuit aujourd’hui, avec pour sujet l’importance de ne pas perdre de vue la « Big Picture », le contexte de long terme dans le cadre de l’analyse économique.

Dans un certain sens, les marchés sont uniquement constitués de chiffres – les données économiques, les cours du forex, les profits, les pis, etc… Et il est facile d’attacher des probabilités à chaque événement, et de perdre de vue le contexte de fond, qui génèrent les grandes tendances sur le forex.

Par exemple, le dollar australien a progressé grâce à une décennie de boom de l’industrie minière. L’économie japonaise a chuté pendant une décennie en raison d’une inflation proche de zéro. Et la reprise de l’économie américaine est basée sur la hausse des prix des maisons et sur la consommation, qui doivent normalement générer des emplois.

Si on comprend le véritable contexte de fond, cela devient bien plus facile d’insérer les news et les données économiques dans ce contexte, pour pouvoir les analyser au travers du prisme de ce même contexte.

Par exemple, un renforcement soudain de l’industrie manufacturière américaine offrirait un troisième pilier à l’économie US (avec la hausse des prix immobiliers et les dépenses en consommation) et rendrait les gains en terme d’emplois plus probables. Par contre, plusieurs indicateurs manufacturiers décevants seraient moins importants, puisqu’ils ne changeraient pas le contexte de fond établit.

Et parfois, ce contexte de fond peut avoir plus d’influence que les chiffres des indicateurs économiques. C’est toujours le cas avec les « bulles », où les traders se persuadent eux même, en se disant par exemple « l’immobilier est toujours un bon investissement », « L’or est la seule vraie réserve de valeur », ou encore « la Chine relèvera avec succès tous les défis ». Cela ne constitue que quelques exemples, mais il faut être conscient que le contexte de fond, ou le contexte de fond que perçoit le marché peu pondérer l’influence des indicateurs économiques.

Ainsi, par exemple, dans le cas de la Chine, de mauvaises statistiques pourraient voir leur impact limité si les investisseurs sont persuadés que le contexte de fond est « La Chine est économiquement très solide et parviendra à relever tous les défis ».

En ce qui concerne le dollar, on peut prendre pour exemple l’idée de l’indépendance énergétique US qui progresse, et qui pourrait devenir une idée importante soutenant le dollar sur le forex à long terme.

Quand une idée s’agrippe au marché, les données économiques n’ont plus la même importance. L’exemple parfait est la bulle internet des années 2000, avec des sociétés qui ne gagnaient pas d’argent, mais qui bénéficiaient de valorisations boursières astronomiques.

A ce propos, on peut noter une citation intéressante de Galbraith, qui dit que « le marché peut rester illogique plus longtemps que tu ne peux rester solvable »… Cela veut dire que certaines tendances ne peuvent pas être combattues par la logique, et dans ce cas, il faut se mettre de leur côté même si cela revient à faire fi de la logique économique!

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.