Lettonie: Mario Draghi « welcome » le 18ième membre de la Zone Euro

(ProfesseurForex.com) – « Je souhaite la bienvenue à la Lettonie au sein de la Zone Euro en tant que 18ième membre » a déclaré cet après-midi le président de la BCE Mario Draghi lors d’un discours dans la capitale Riga.

La date officielle de mise en circulation de l’Euro dans le petit état balte de 2 millions d’habitants est le premier janvier 2014, après de nombreux reports, notamment dus au dérapage de l’inflation. L’Euro devait officiellement remplacer le lats le premier janvier 2008.

Le pays revient de loin après avoir enregistré un recul de 17.5 % de son PIB en 2008 au plus fort de la crise des subprimes.

Petit tour d’horizon économiques

- PIB : 20 Mds d’Euros

- PIB par habitant : 10 700 Euros

- Taux de croissance : 4.5 % en 2012, 3.5 % pour cette année anticipé

- Taux de chômage : 14 %

- Dette publique : Environ 30 % du PIB (9 % en 2007 et 43.5 % en 2011)

- Principaux clients : Lituanie (15 %), Estonie (12.4 %), Russie (11.4 %), Allemagne (8.2 %, Suède – (5.9 %), Pologne (4.7 %) [France 16ième rang 1.5 % soit 247 Million export et 264 M Import)

- Bénéficiaire net en 2011 des aides de l’UE : 752M€

- Nombre de députés au Parlement européen : 9 / 736

- Nombre de voix au Conseil de l’UE après 2014 (en fonction de la population) : 0,46 %

La Lettonie a connu jusqu’en 2007 une forte croissance économique qui lui a valu, aux côtés de l’Estonie et la Lituanie, d’être qualifiée de « tigre balte » (croissance en 2005 : 10,6 % ; 2006 : 12,2 % ; 2007 : 10,0 %).

Mais le pays a été durement atteint par la crise financière et économique : le PIB letton a chuté de 18% en 2009, soit une des plus fortes baisses parmi les Etats membres de l’Union européenne. Un prêt conjoint UE/FMI accordé en décembre 2008 pour un montant de 7,5 Mds € a évité une aggravation de la crise, la Lettonie appliquant à la lettre des recommandations de ses créanciers. Ce plan d’aide s’est achevé en décembre 2011. Sur les 7,5 Mds € d’aide, la Lettonie n’aura finalement utilisé que 4,4 Mds €.

Le chômage reste une préoccupation majeure. Ayant atteint jusqu’à 19% en 2010, il reste aujourd’hui à 13,5% et le FMI estime son maintien à deux chiffres jusqu’en 2017. Le chômage est en partie structurel, touchant les régions les moins développées et les populations non formées et non mobiles. Les licenciements et les baisses de salaire font partie de la stratégie de sortie de crise, illustrées par une baisse de 30% du salaire des fonctionnaires (baisse de 50% pour les enseignants), une baisse de 20% du salaire minimum à 140 euros par mois, une baisse de 10% des retraites.

Après trois années de récession (2008, 2009, 2010), l’économie lettone a affiché en 2011 un des meilleurs taux de croissance de la zone UE, 5,5%, supérieur aux prévisions, et un taux de croissance de 4,5% en 2012, 1% au dessus des prévisions initiales.

L’entrée du petit pays balte n’est en tout cas pas salué sur le forex, EUR/USD recule sur les 1.3260. Pour être de moins mauvaise langue, avouons que ce sont les bons chiffres hebdomadaires du chômage qui sont à l’origine du mouvement.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés