Un « Shutdown » d’un mois coûterait 1.4 % de croissance

(ProfesseurForex.com) – En plus d’avoir des conséquences politiques pour les démocrates et républicains, un « shutdown » fédéral aurait également un impact direct sur l’économie Américaine selon un sondage conduit par Bloomberg.

Selon le panel d’économistes consulté, la paralysie de l’administration Obama pourrait coûter jusqu’à 1.4 % de croissance au quatrième trimestre dans le cas où le blocage devrait durer un mois faute d’accord sur le Budget US et par extension sur le rehaussement du plafond de la dette.

Et malheureusement, aucun compromis n’est en vue. Chaque parti campe sur ses positions même si le leader des républicains à la chambre des représentants a appelé son camp à plus de « flexibilité » en fin de semaine dernières.

Économiquement parlant, cela pourrait déboucher sur une croissance au T4 de seulement 1.1 % contre 2.5 % actuellement anticipé. En effet, si environ 800 000 fonctionnaires doivent être placé en congés sans solde, l’effet sera significatif sur la consommation. D’autre part, cette incertitude politique pourrait inciter les entreprises à remettre à plus tard leurs investissement..

S’il entrait en vigueur ce soir à minuit (heure de Washington), ce blocage serait une première depuis la fin 1995, sous la présidence de Bill Clinton, où un « shutdown » de près de 3 semaines avait coûté environ un quart de point de croissance au 4ème trimestre.

Rappel des faits :

Les républicains ont adopté à la chambre des représentants (où ils sont majoritaires), un amendement qui retarde d’un an la mise en œuvre de la réforme de l’assurance-maladie, emblématique de la présidence de Barack Obama. Le président a prévenu qu’il opposerait son veto à tout projet de loi de finances comportant une telle clause. Le Sénat va donc rejeter aujourd’hui la proposition et la balle va revenir dans le camp des républicains dans les dernières heures.

Plus grave encore, les USA pourraient faire défaut sur leur dette si le plafond de la dette n’est pas rehaussé. Il sera atteint à la mi-octobre. Le secrétaire au Trésor Jack Lew a estimé que toutes les mesures extraordinaires pour éviter le défaut de paiement « seront épuisées pas plus tard que le 17 octobre ».

Conséquence avant le verdict, l’Euro parvient à se maintenir face au Dollar malgré le fait que le gouvernement Italien soit tombé. Les bourses sont dans le rouge avec Tokyo qui a clôturé en baisse de plus de 2 %. Milan est à la dérive, comme le DAX et le CAC en ce début de semaine. Vendredi, le Dow Jones a inscrit sa 6ème baisse en l’espace de 7 séances et l’ouverture va de nouveau se faire dans le négatif à Wall Street dans quelques heures.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés