USA – NFP : Les points importants à retenir du rapport sur le chômage, et les conséquences possibles sur le projet de baisse du QE de la Fed

(ProfesseurForex.com) – Les chiffres du rapport NFP sur le Chômage américain publiés cet après-midi se sont révélés très décevants, avec d’importantes conséquences sur le cours de plusieurs paires de devises du Forex.

Retrouvez ci-dessous les points à retenir de cette publication :

*Les créations d’emplois du mois d’août sont ressorties inférieures aux attentes, à 168k, contre 180k anticipé. Il s’agit d’un écart plutôt significatif avec le consensus.

*Les créations d’emplois du mois précédent ont été sévèrement révisées en baisse, à 104k contre 162k annoncé initialement.

*Le taux de chômage a baissé de 7,4% à 7,3%, mais le taux de participation a également baissé. Selon les analystes spécialisés, si le taux de participation était resté stable, le taux de chômage aurait progressé.

Quelles conséquences pour le projet de la Fed de réduire le QE ?

Le rapport NFP sur le chômage US est sans doute la donnée surveillée le plus par la Fed pour orienter sa politique monétaire. Actuellement, l’attention du marché est résolument tournée vers la perspective de voir le QE de la Fed réduit dès le 18 septembre, date de la prochaine réunion de la banque centrale.

Des chiffres si mauvais que ceux publiés aujourd’hui éloignent donc cette perspective.

Toutefois, la Fed pourrait décider de réduire son QE quand même. Mais le fait que la Fed réduise son QE ou non n’est pas la seule composante à prendre en compte. Le montant de la réduction du QE est en effet une grande inconnue, et il n’y a pas de réel consensus à ce sujet.

Les chiffres décevants publiés aujourd’hui pourraient donc inciter la Fed a une timide réduction du QE, qui n’aurait finalement aucun impact sur le forex. L’argument principal qui inciterait la Fed à agir ainsi serait son désir de ne pas créer d’incertitude sur le marché, après avoir fait un travail efficace pour préparer les traders à une réduction du QE dès ce mois-ci.

Si elle ne le réduit pas du tout, et reporte sa décision au mois d’octobre, le dollar serait sanctionné et EUR/USD en hausse sur le forex. Et cette décision, bien que contraire au travail de préparation du marché effectué ces dernières semaines par la Fed, aurait l’avantage de laisser à la Fed le temps de prendre connaissance du rapport sur l’emploi du mois de septembre, qui permettrait de vérifier une théorie répandue, à savoir que la baisse de l’emploi ces deux deux/trois derniers mois n’était que temporaire.

Enfin, la Fed peut également réduire son QE assez franchement, faisant fi des chiffres publiés aujourd’hui, la réaction devrait être forte, puisque les traders ont désormais des doutes sur cette réduction du QE tant anticipée…

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.