Zone Euro : Les signes de reprise se confirment dans le secteur manufacturier en août

(ProfesseurForex.com) – L’indice PMI manufacturier Allemand reste en Zone d’expansion mais s’affiche en-dessous du consensus à 51.8 contre 52 anticipé et précédemment.

Points clés :

-L’indice PMI final pour l’Industrie Manufacturière de l’Eurozone s’établit à 51.4 en août, un plus

haut de 26 mois (indice de juillet à 50.3).

-ƒ La croissance s’accélère en Allemagne, aux Pays-Bas, en Italie, en Autriche et en Irlande.

-ƒ Les prix des achats restent stables par rapport à juillet.

Le secteur manufacturier de la zone euro enregistre un 2ème mois consécutif de croissance en août. A 51.4, en légère hausse par rapport à son estimation flash (51.3), l’Indice désaisonnalisé PMI® final Markit pour l’Industrie Manufacturière de l’Eurozone se redresse pour le 4ème mois consécutif et atteint son plus haut niveau depuis juin 2011.

Les Indices PMI se redressent dans l’ensemble des pays couverts par l’enquête, à l’exception de la France. Les Pays-Bas arrivent en tête du classement par Indice PMI, suivis de l’Autriche et de l’Irlande. La France et la Grèce sont les seuls pays à enregistrer une nouvelle détérioration de leur secteur manufacturier.

La production, les nouvelles commandes et les ventes à l’export augmentent de nouveau en août, les taux de croissance de ces trois variables atteignant en outre leur plus haut niveau depuis mai 2011. Parallèlement, le ratio nouvelles commandes/stocks atteint un plus haut de 28 mois et les arriérés de production progressent très légèrement, suggérant de nouvelles hausses de l’activité au cours des mois à venir.

Classement des pays par niveau d’Indices PMI®manufacturiers (août) :

- Pays-Bas 53.5 Plus haut de 27 mois

- Autriche 52.0 Plus haut de 18 mois

- Irlande 52.0 Plus haut de 9 mois

- Allemagne 51.8 (flash à 52.0) Plus haut de 25 mois

- Italie 51.3 Plus haut de 27 mois

- Espagne 51.1 Plus haut de 29 mois

- France 49.7 (flash à 49.7) Identique à juillet

- Grèce 48.7 Plus haut de 44 mois

La croissance de la production se renforce en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Autriche, soutenue par la hausse des nouvelles commandes.

L’activité manufacturière progresse également en Irlande et repart à la hausse en Espagne grâce à une expansion du volume des ventes.

Le volume des nouvelles commandes à l’export augmente dans l’ensemble des pays couverts par l’enquête à l’exception de la France et de la Grèce.

La croissance des exportations atteint un plus haut de 28 mois en Italie et aux Pays-Bas, de 32 mois en Espagne et de 29 mois en Autriche. Parallèlement, les ventes à l’export progressent en Allemagne après avoir reculé au cours des cinq derniers mois, tandis qu’en Irlande, le taux d’expansion se maintient par rapport au pic de 7 mois enregistré en juillet.

En revanche, la production, les nouvelles commandes et les ventes à l’export reculent dans le secteur manufacturier français. La production diminue également en Grèce malgré la stabilisation du volume global des nouvelles commandes et des exportations observée dans ce pays après de nombreux mois de contraction.

Les fabricants de l’Eurozone continuent de signaler de faibles tensions inflationnistes, le prix moyen des achats et les prix de vente restant stables par rapport à juillet. L’Italie et l’Autriche sont les seuls

pays à observer une hausse des tarifs manufacturiers en août.

Chris Williamson, Chief Economist à Markit, commente :

« Les signes de reprise se confirment dans le secteur manufacturier de l’Eurozone en août. Bien qu’il reste modéré, le taux d’expansion atteint son plus haut niveau depuis un peu plus de deux ans,

le regain de croissance des nouvelles commandes permettant d’espérer un maintien de cette tendance en septembre. Signe encourageant pour la zone de la monnaie unique, cette expansion se généralise à la quasi-totalité des pays couverts par l’enquête, les Indices PMI se redressant dans l’ensemble des économies de l’Eurozone, à l’exception de la France qui voit néanmoins son secteur manufacturier se stabiliser après la forte récession observée en début d’année. L’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche, l’Espagne et l’Italie enregistrent leur plus forte expansion depuis au moins deux ans tandis que la contraction ralentit fortement en Grèce. Les nouveaux signes de reprise mis en évidence par les derniers résultats de l’enquête devraient rassurer les banques centrales et responsables politiques. Toutefois, les entreprises étant réticentes à embaucher du personnel – en raison de politiques de réduction des coûts visant à stimuler la compétitivité et à compenser la hausse du prix du pétrole – il faudra un certain temps pour que les retombées positives de la reprise ne se fassent sentir sur le marché du travail. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés