Après le shutdown et le plafond de la dette, l’attention va de nouveau se tourner vers le QE de la Fed : A quoi faut-il s’attendre?

(ProfesseurForex.com) – Maintenant que l’attention du marché peut se détourner (au moins pour quelques mois…) des questions entourant l’impasse fiscale US, le shutdown ayant pris fin et le plafond de la dette ayant été relevé, l’attention du marché va pouvoir de nouveau se tourner vers la baisse du QE de la Fed.

Rappelons la situation en quelques mots : Depuis plusieurs mois, la Fed a « préparé » le marché à la réduction de ses achats d’actifs (QE). Cependant, au mois de septembre, date sur laquelle le consensus s’accordait pour le début de la réduction du QE, la Fed a déçu les attentes, et a finalement décidé de ne pas réduire le QE, face à des données économiques considérées comme trop faibles pour justifier le retrait de cette béquille.

Suite à cette surprise, l’incertitude au sujet des intentions de la Fed avait gagné les marchés, qui ne savaient plus trop sur quel pied danser : Réduction toujours imminente ou reportée à 2014 ? Les questions du shutdown et du plafond de la dette ont après éludé le sujet de la baisse du QE, mais maintenant que ces soucis sont réglés, ce sujet va revenir sur le devant de la scène, à n’en pas douter.

A ce stade, aucun analyste ne s’attend plus à une réduction du QE au mois d’octobre (lors de la réunion du 29 et 30 octobre), et le consensus semble s’être décalé sur le mois de décembre, pour la réunion des 17 et 18 décembre voire sur le mois de janvier (24 et 25), qui sera la dernière réunion de la Fed avant que Ben Bernanke ne passe le relais à l’actuelle numéro 2 de la Fed, Janet Yellen. Certains vont même jusqu’à penser que la Fed maintiendra un statut quo au niveau du QE jusqu’au 13 mars…

Le shutdown, qui vient de se terminer, pourrait avoir un rôle dans ces anticipations décalées vers le futur pour la réduction du QE. En effet, la fermeture des services non essentiels de l’Etat pendant 16 jours va amputer la croissance américaine de 0,25% sur la performance du dernier trimestre 2013 (selon les calculs des grandes banques), ce qui devrait dissuader les membres de la Fed de resserrer trop rapidement leur politique monétaire.

Par ailleurs, beaucoup de publications de statistiques ont été annulées au cours du shutdown, et il faudra encore plusieurs jours avant de rattraper le retard accumulé dans ces publications. La Fed n’a donc pas eu à sa disposition un éventail aussi large de données économiques que d’habitude, ce qui rend la prise de décision sur le QE plus difficile. Par ailleurs, les chiffres du mois d’octobre seront peu fiables, puisque faussés dans presque tous les domaines par le shutdown, qui avait mis au chômage technique plus de 800.000 fonctionnaires américains.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’accord de cette semaine qui a mis fin au shutdown et qui a permis de relever le plafond de la dette n’est qu’un accord temporaire. Le gouvernement fédéral n’est financé que jusqu’au 15 janvier, et le plafond de la dette n’est relevé que jusqu’au 7 février. Ceci veut dire que les questions, inquiétudes et négociations qui ont eu lieu ces dernier jours auront de nouveau lieu dans quelques mois. Et rien ne porte à croire qu’il sera alors plus facile de trouver un accord pour le long terme… Par conséquent, la Fed pourrait être tentée « d’attendre de voir » si les élus américains vont pouvoir s’accorder, pour ne pas réduire le QE et ensuite peu après voire le pays retourner en shutdown, voire se retrouver en défaut de paiement si le plafond de la dette n’est pas relevé…

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.