FOMC : Comment trader la FED à 19h ?

(ProfesseurForex.com) – Il y a 6 semaines, la FED surprenait tout son monde en ayant pas les nerfs pour réduire le QE juste après un rapport NFP mitigé, ce qui avait fortement surpris les marché dont le consensus s’était ancrée dans les esprits. Aujourd’hui, beaucoup de traders pensent que le communiqué de la FED sera similaire et qu’il faut donc probablement vendre la nouvelle, puisque largement anticipé, comme le préconise le vieille adage boursier. C’est d’ailleurs très probablement à cause de ce sentiment de marché que le Dollar résiste envers et contre tout depuis le début de la semaine.

La dernière fois, la FED avait expliqué sa décision de cette manière :

« Compte tenu de l’ampleur des compressions budgétaires fédérales, le Comité estime que l’amélioration de l’activité économique et des conditions du marché du travail, depuis le début de son programme d’achat d’actifs il y a un an, comme compatibles avec force sous-jacente grandissante de l’économie en général. Toutefois, le Comité a décidé d’attendre davantage de preuves que des progrès seront soutenus avant d’ajuster le rythme de ses achats. »

« Les achats d’actifs ne sont pas sur un mode/parcours prédéfini, et les décisions du Comité au sujet de rythme du QE resteront liées aux perspectives économiques du Comité ainsi qu’à son évaluation de l’efficacité probable et le coût de ce QE. »

Après la réunion du FOMC, beaucoup de gouverneurs sont montés au créneaux pour dire que la décision avait été serrée et le gouverneur Bullard a déclaré que la réunion d’aujourd’hui serait « animée ». Mais tout a changé une fois que l’impasse politique US a éclaté au grand jour, débouchant sur shutdown de 17 jours ainsi qu’un défaut évité de justesse.

Tout cela a eu pour conséquences de détériorer les perspectives de croissance (Selon les calculs de l’agence Standard and Poor’s, la fermeture de certains services publics et la mise au chômage partiel de centaines de milliers de fonctionnaires va coûter 24 milliards de dollars à l’économie américaine et ôter jusqu’à 0,6 point de pourcentage à la croissance du quatrième trimestre) et de reporter les anticipations de réduction du QE. Et depuis, nous avons eu des mauvais NFP (sans être catastrophiques), suivis par un rapport ADP pour le coup assez mauvais cette fois, assorti d’une révision en baisse des chiffres du mois précédent, déjà largement en-dessous de ce que souhaite observer le FOMC.

Récapitulatif des autres statistiques décevantes cette semaine.

Les créations d’emplois pour septembre ont été décevantes, à 148.000. La confiance des consommateurs, mesurée par l’indice de l’Université du Michigan comme par le Conference Board, a plongé, ébranlée par la paralysie du gouvernement.

Les ventes au détail ont fait pâle figure (-0,1%) tandis que la production manufacturière demeure anémique (+0,1%). Quant aux promesses de ventes de logements, signe anticipé de l’activité du marché immobilier qui tire actuellement la croissance, elles ont nettement marqué le pas (-5,6% en septembre), ralenties par un raffermissement des taux d’intérêt immobiliers.

Que prévoir aujourd’hui ?

Le FOMC pourrait donc décider de laisser sa rhétorique inchangée et laisser les marchés se faire leur propre opinion quant à au jour J de la réduction du QE (le marché table maintenant sur mars 2014). Cela est déjà intégré dans les cours et dans un tel scénario, le Dollar pourrait profiter du bon vieil adage boursier qui dit de vendre la nouvelle.

Toutefois, peut être que la FED a changé sa rhétorique et est devenue plus « dovish » ou plus hawkish (peu probable étant donné la récente dégradation des données économiques).

Si la FED laisse entendre qu’elle est prête à réduire le QE, il faut se préparer à acheter le Dollar, vendre l’Or et les actions. Shorter AUD/USD semble être le meilleur trade à réaliser dans un tel scénario.

Si la FED admet que l’économie n’accélère plus (à un rythme modeste ou modéré, comme la FED à coutume de décrire l’économie US), il faudra shorter le Dollar car rappelons que Ben Bernanke est un « dovish » et son successeur (Janet Yellen) l’est aussi. Shorter USD/JPY et acheter AUD/USD sont des bons paris.

Nous avons misé sur une hausse de EUR/USD en début de semaine. Mais notre stop loss a été touché malheureusement.

Bonne chance.

PS : La Réserve Fédérale tient encore deux réunions en décembre (17-18) et en janvier (24-25) sous la houlette de Ben Bernanke avant que Janet Yellen ne prenne les rênes de l’institution.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés