FOMC : La FED est de retour sous le projecteur des marchés

(ProfesseurForex.com) – Demain se terminera la réunion du comité monétaire de la FED (FOMC) et nous aurons l’un des derniers discours de Ben Bernanke (qui laissera sa place à Janet Yellen ,l’actuelle vice-président, en janvier. Notons au passage que Janet Yellen témoignera devant le Congrès Américain début novembre, un échange avec les députés à ne manquer sous aucun prétexte).

Rappelons que Ben Bernanke avait annoncé une réduction du QE d’ici la fin de l’année pour une fin totale à la mi-2014. Mais depuis, nous avons pu constater que la politique US était totalement paralysée, républicains et démocrates se livrent une guerre sans merci autour du budget 2014. Cette impasse politique a débouché sur un shutdown ainsi qu’un défaut évité à la dernière minute.

Deux conséquences :

- La réputation du Dollar en tant que monnaie de réserve s’est fortement écornée, un facteur baissier pour le Dollar sur le long terme (mais qui a également pesé dans la balance à court terme)

- Nous sommes désormais dans un brouillard statistique qui va très probablement empêcher la FED d’agir avant la fin de l’année, d’autant plus que les statistiques sont jours après jour un peu plus mauvaises sans être catastrophiques il faut le reconnaître. La preuve cette semaine avec des ventes au détail en recul et hier un dérapage des promesses de ventes immobilières.

Ainsi, très probablement, Ben Bernanke n’aura pas l’honneur de commencer à réduire le QE qu’il a lui même enfanté. Cette responsabilité va donc échoir à Janet Yellen qui a la réputation d’être une colombe pour reprendre le jargon financier. En d’autres termes, elle est en faveur d’une politique monétaire accommodante, ce qui pourrait changer le consensus au sein du FOMC et reporter la réduction du QE davantage encore que ne l’anticipe le consensus (en mars/avril 2014).

Conclusion

Très probablement le ton qui sera employé demain sera « dovish » et il est certain que le QE ne sera pas réduit dès ce mois-ci tant les dernières données économiques sont décevantes, notamment au niveau de l’emploi avec ces NFP assez pauvres.

Mais le vielle adage dit qu’il faut acheter la rumeur et vendre la nouvelle. Le Dollar pourrait donc finalement profiter d’un statu quo monétaire. Comme nous l’avons souligné dans notre stratégie hebdomadaire, nous tablons sur la baisse du Dollar cette semaine et nous pensons au contraire que cette fois-ci, l’adage ne fera pas loi.

Toutefois, il se pourrait que le FOMC décide plutôt de recadrer les anticipations du marché, même si les excuses sont légions pour effectivement reporter significativement la réduction du QE, ce qui pourrait fortement profiter au Dollar. Ce n’est pas notre pari sur PFX.

Rappelons que la réunion du FOMC ne donnera pas lieu à une mise à jour des prévisions économiques du FOMC ni à une conférence de presse de Ben Bernanke.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés