Forex – EUR/USD : Le Dollar est indomptable malgré la disparition des anticipations de baisse du taux directeur (BCE)

(ProfesseurForex.com) – Les haussiers ont de quoi être déçu aujourd’hui, le Dollar reste indomptable en dépit d’une foultitude de nouvelles qui auraient dû peser sur le billet vert. Apparemment, cette semaine, il faut peut être vendre la nouvelle…

En effet, après tout, il était peut être déjà intégré dans les cours le fait que le confiance US allait se dégrader significativement suite au triste spectacle politique US de ces dernières semaines et que la FED va en profiter pour reporter presque légitimement la réduction du QE.

Verdict demain avec un communiqué qui ne sera pas suivi d’une conférence de presse de la part de Ben Bernanke ni de révisions économiques. Peut être que le marché a décidé qu’il faut vendre la nouvelle étant donné qu’il est évident que la FED va certainement tenir une rhétorique allant dans le sens d’un report du QE.

Et si la FED décidait de recadrer le marché en maintenant la ligne de conduite qu’elle a eu jusqu’à présent, le Dollar devrait en profiter d’autant plus.

Voilà pourquoi selon nous, EUR/USD continue de baisser et marque un nouveau plus bas après être remonté au-dessus des 1.38 dans le sillage des propos du gouverneur Nowotny. En effet, le gouverneur a probablement été envoyé en éclaireur pour diminuer les attentes du marché vis-à-vis d’une éventuelle baisse du taux directeur au mois de novembre.

Le gouverneur de la banque centrale Autrichienne a déclaré que la BCE n’avait pas d’outil pour lutter contre la hausse de l’Euro et qu’une baisse du taux directeur était peu probable… Voilà qui coupe court aux spéculations sur une baisse du taux d’ici la fin de l’année. Le gouverneur a toutefois laissé la porte ouverte à une augmentation de la liquidité (LTRO..) alors qu’il semblait que le sujet était clos après la réluctance affichée des gouverneurs des banques centrales Allemande et Française.

Pour rappel, les LTRO sont des injections de monnaie centrale afin que les banques du SUD puisse régler leurs solde de manière comptable (compte target II) auprès des banques du NORD. Et oui, à force de déficit commercial avec l’Allemagne, les banques voient leurs réserves de monnaie centrale fondre puisque les banques du Nord n’acceptent plus en paiement les obligations d’état des pays en difficulté de la Zone Euro, jugées trop risquées.

Lors des deux premiers LTRO, les banques Italiennes et Espagnoles ont emprunté 500 milliards dont une grande partie a directement été transférée dans les banques Allemandes. Une autre portion a été utilisée pour financer la dette des états.

Depuis, les balances commerciales se sont équilibrées, l’Espagne et l’Italie engrangeant désormais des excèdents de manière régulière. Le besoin de liquidités a donc diminué mais les banques du Nord n’ont toujours pas confiance dans la dette des états et ne les acceptent toujours pas en paiement apparemment. Et comme les déficits budgétaires eux sont encore loin d’être résorbés, un LTRO III pourrait bien être nécessaire… C’est ce qu’à laissé entendre le gouverneur Nowotny aujourd’hui.

Ainsi, en dépit d’une très mauvaise confiance des ménages, de mauvaises ventes au détail et d’anticipations de réduction du taux directeur de la Zone Euro, le Dollar est resté vigoureux, ce qui pourrait inciter les traders à déboucler leurs positions ou plutôt, engranger leurs gains avant le FOMC demain. Car au vu du scénario aujourd’hui, il ne serait plus surprenant que le communiqué profite finalement au Dollar.. Wait and see…

D’un point de vue graphique, notre stop loss (1.3735) n’a pas encore été touché par chance mais il pourrait bien ne pas avoir longtemps à vivre si les traders décident effectivement de vendre la nouvelle après le communiqué du FOMC.

La paire évolue autour de 1.3750 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés