Forex – EUR/USD : Les traders ont les yeux braqués sur le rapport d’emploi NFP

(ProfesseurForex.com) – Le grand jour est arrivé puisque sera publié aujourd’hui le rapport de créations d’emplois NFP avec trois semaines de retard. Certains disent que ces NFP n’auront pas un grand impact mais nous pensons que cette statistique de choix risque tout de même de créer une volatilité digne de ce nom.

En effet, maintenant que l’impasse politique a été reporté à la plus tard, les données économiques risquent de reprendre de l’importance, comme nous avons pu le constater hier lors de la publication des ventes de logements existants alors même qu’ils étaient en ligne avec le consensus.

Alors certes, les NFP sont publiés en retard et comme l’a précisé hier le gouverneur Evans (FED), « il faudra plusieurs mois pour que les chiffres de l’emploi soient de nouveau pleinement exploitables ». Néanmoins, les créations d’emplois restent la donnée économique par excellence afin de tenter d’anticiper la réduction du QE de la part de la banque centrale Américaine. D’autre part, en trois semaines, est-ce que les marchés ont pu déjà deviné les NFP via la publication des autres données économiques ? Pas sûr.

Le consensus est assez large, allant de 130 000 à 205 000 avec un chiffre médian de 180 000 créations d’emplois.

Certains pensent qu’en raison d’une perception d’un rapport NFP à l’impact diminué, le rapport va finalement profiter aux traders qui sont haussiers sur le Dollar.

Mais même en cas de bon NFP, il se pourrait que les traders souhaitant enfin se repositionner à l’achat sur le billet vert, claironneront que ces chiffres ne sont pas fiables car ils ont été récoltés avant le shutdown.

Ce qu’il faut garder en tête est que si les NFP sont inférieurs à 150 000, la réduction du QE sera reportée à l’année prochaine et le Dollar en pâtira sur le forex.

D’un point de vue graphique, EUR/USD n’a pas corrigé plus que ça à quelques heures de ce rapport NFP dont les conséquences sont incertaines, ce qui atteste peut être d’un trop plein de confiance de la part des Dollar « bears ». Méfiance donc car si nous avons un NFP à 210 000 créations d’emplois, le consensus pourrait rapidement finalement tabler sur une réduction du QE en décembre et donc fortement profiter au Dollar sur le forex.

Chez PFX, un mauvais NFP ne nous étonnerait pas étant donné que les données économiques ont commencé à se dégrader aux USA depuis 2 petits mois.

La paire EUR/USD évolue actuellement autour de 1.3680 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés