Forex – EUR/USD : Légère pression haussière avant l’ouverture de Wall Street

(ProfesseurForex.com) – Les traders attendent l’ouverture de Wall Street pour prendre la température US concernant l’impasse politique alors que le Congrès n’a plus que 4 jours pour rehausser le plafond de la dette.

La paire s’est dirigée à la baisse à l’ouverture des marchés Européen après une séance asiatique de hausse, dans le sillage d’un gap haussier puisque Républicains et Démocrates n’ont pas trouvé de terrain d’entente alors que vendredi dernier les choses semblaient avancer.

Cette baisse s’est amorcée après les propos du gouverneur de la banque centrale de Malte qui a remis le question d’un taux de rémunération des dépôts négatif. Le gouverneur Bonicci a en effet affirmé que la BCE était prête à franchir le pas.

Notons ensuite que l’optimisme du commissaire Européen aux affaires monétaires et économiques a permis d’effacer toutes les pertes engrangées ce matin. Le commissaire a déclaré qu’il y avait « de bonnes chances que l’Espagne et l’Irlande mettent fin à leur programme d’aide avec succès. Il ne restera ensuite plus que le Portugal et la Grèce toujours sous perfusion des aides Européennes. En attendant que d’autres pays aient besoin de recapitaliser leurs banques, ce qui pourrait être plus rapide qu’anticipé étant donné que le BCE va auditer les 130 plus grandes banques d’Europe.

Autre facteur qui a permis de stopper la baisse : La production industrielle dans la Zone Euro en hausse de 1 % contre 0.8 % anticipé. D’une année sur l’autre, la production reste toutefois en berne de 2.1 %.

Enfin notons qu’un Think Tank Grec anticipe une contraction du PIB Grec de l’ordre de 4.1-4.2% en 2013 contre -4.5/-4.8 % anticipé. Cela a également profité à la monnaie unique.

Le projecteur du forex va maintenant se tourner progressivement vers les USA où les traders attendent des avancées concrètes avec un vote du rehaussement du plafond de la dette, même si ce n’est que pour quelques semaines.

Une nouvelle fois, nous sommes septiques sur PFX. Un compromis semble très dur à trouver et l’impasse pourrait durer encore quelques jours même si au final, nous anticipons un rehaussement du plafond de la dette au dernier moment.

Nous publierons un article cet après-midi qui explique pourquoi, à notre avis, un défaut Américain serait catastrophique, même si temporaire et que les agences de notations ferment les yeux dessus.

D’un point de vue graphique, la paire attend l’ouverture de Wall Street pour s’extirper des 1.36. Une forte baisse des bourses Américaines pourrait permettre à la paire de remonter bien-au-dessus des 1.36.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés