Forex: La Stratégie PFX EUR/USD pour la semaine du 28 octobre [NEW]

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD continue de monter ou plutôt, le Dollar continue de baisser, plombé par des statistiques inquiétantes qui, au mieux, témoignent d’une stagnation de l’économie Américaine. Les NFP n’inciteront pas la FED à réduire le QE même si le taux de chômage recule à 7.2 %. L’indice PMI manufacturier recule au plus bas depuis un an, les commandes de biens durables stagnent et la confiance des consommateurs se ternie (aussi dans la Zone Euro). Concernant l’Euro, les indices PMI ont été mauvais, le climat des affaires Allemand recule et l’offre de crédit reste en berne, un état de fait qui n’augure aucunement d’une véritable reprise économique en dépit de la fin de la récession au deuxième trimestre. Mais ces derniers temps, c’est de Dollar qui est dans le collimateur du marché. Les traders ne passent toujours pas l’éponge sur l’esclandre républicain qui a débouché sur une fermeture du gouvernement US et presque provoqué un défaut de paiement sur la dette… Pour résumer, c’est véritablement les NFP qui auront été le catalyseur cette semaine. Seulement 148 000 créations d’emplois alors que la FED s’attend à une moyenne de 200 000 sur 6 mois pour s’estimer dans de bonnes conditions d’emploi pour commencer à réduire le QE…

Nous aurons de nouveau une très grosse semaine si l’on regarde le calendrier économique. Production industrielle US, FOMC, Ventes au détail, Indice ISM manufacturier pour les plus importants. Le marché a définitivement admis que le QE ne serait pas non plus réduit en octobre et le communiqué de la FED devrait être baissier pour le Dollar ce mercredi. Il est peut être intéressant de vendre dès lundi si la production industrielle est mauvaise. En effet, vous pouvez voir dans notre calendrier économique que nous tablons toujours sur des statistiques US tièdes voir mauvaises cette semaine.

Sur PFX nous serons placés à l’achat sur EUR/USD, une position que nous maintiendrons sur la semaine à moins d’un événement inattendu ou fortement contraire à nos prévisions.

Si la production industrielle est mauvaise, nous achèterons. Si elle est bonne, nous attendrons un peu de voir et un creux sera l’occasion de passer à l’achat de toute façon. Nous pensons qu’il y a de la place pour aller chercher les 1.42 d’ici la fin de l’année. Toutefois, à mesure que nous nous rapprochons de la conférence de presse de la BCE (7 novembre), l’Euro pourrait se rétracter. En effet, une baisse du taux directeur est dans l’air…

D’autre part, notons que les lignes bougent en Italie avec un nouvel orage politique en vue… «Nous continuerons à soutenir le gouvernement», a déclaré le Cavaliere lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion du Peuple de la Liberté (Pdl), un parti destiné à disparaître, tandis que Forza Italia, créé il y a près de 20 ans, va renaître. Si Silvio Berlusconi est effectivement expulsé du Sénat, la crise politique pourrait ré-émerger avec le risque de devoir convoquer de nouvelles élections… Un facteur fortement baissier pour l’Euro. Voilà un événement perturbateur qui pourrait en définitive invalider notre scénario.

Mais tout cela étant dit, cette semaine, nous visons les 1.3930. Le temps de racheter le Dollar de manière massive n’est pas encore venu selon nous. Nous achèterons sur 1.3770. Stop loss sur 1.3735.

  • Graphique journalier

  • Graphique Hebdomadaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés