GBPUSD : Premiers signes typiques d’un retournement, risque baissier sous 1,6300

(DailyFX.fr) - Une alerte baissière sur la paire GBPUSD attire notre attention ce matin alors que les premiers signes techniques nécessaires pour un retournement sont présents depuis hier.

Pour faire court, le Dow Jones-FXCM US Dollar Index (Symbole : USDOLLAR) a tenu ses plus bas enregistrés lors de la réunion du FOMC le 18 septembre. Ce niveau (10 470) correspond à la ligne de tendance haussière établie le 14 septembre 2012, soit le lendemain de la mise en place du troisième programme d'assouplissement de la Réserve fédérale américaine (quelle ironie...). Clairement, nous avons un niveau de support majeur au-dessus duquel un nouveau creux du dollar est envisageable au moins sur le court terme.

USDOLLAR, Chandeliers journaliers

GBPUSD_Premiers_signes_typiques_dun_retournement_body_USDOLLAR.png, GBPUSD : Premiers signes typiques d'un retournement, risque baissier sous 1,6300

La livre sterling a été une des devises les plus performantes au troisième trimestre, mais la devise montre clairement un risque baissier maintenant étant donné qu'elle se trouve proche d'une résistance technique à 1,6300 sous laquelle elle évolue depuis août 2011.

En données hebdomadaires, le RSI revient sous une résistance en place depuis juin 2009. La clôture hebdomadaire sera absolument à surveiller vendredi soir pour confirmer le potentiel de baisse.

GBPUSD, Chandeliers hebdomadaires

GBPUSD_Premiers_signes_typiques_dun_retournement_body_GBPUSD_W1.png, GBPUSD : Premiers signes typiques d'un retournement, risque baissier sous 1,6300

Si la livre reste sous les 1,6300, l'histoire pourrait se répéter au quatrième trimestre. Depuis 2012, chaque fois que le GBPUSD touche les 1,6300 la paire finit éventuellement par décrocher sous une ligne de tendance comme le graphique ci-dessous le montre. A posteriori, les cassures de ces lignes de tendance ont permis de vendre la livre avec des ratios risque/gain exceptionnels.

Comme le GBPUSD est actuellement soutenu par une ligne de tendance haussière en place depuis juillet, et comme la paire s'échange proche de ses plus hauts annuels, il vaut quand même la peine de commencer à surveiller le marché pour le début d'une correction. Sur le court terme, un retracement sous les 1,6300 permettrait un retour vers les 1,5950 sans pour autant remettre en cause la tendance haussière de la livre. Mais à ce moment-là, il faudra surveiller l'évolution du RSI qui semble prêt à établir une divergence baissière s'il n'y a pas de nouveau rallye franc de la livre. Pour confirmer une telle divergence, il faut que le RSI casse sa ligne de tendance à 64.

GBPUSD, Barres OHLC journalières

GBPUSD_Premiers_signes_typiques_dun_retournement_body_GBPUSD_0210D1.png, GBPUSD : Premiers signes typiques d'un retournement, risque baissier sous 1,6300

Hier, le chandelier journalier du GBPUSD a clôturé en forme d'étoile filante, soit une des configurations les plus typiques des retournements. Il n'est malheureusement pas encore clair si cette configuration se validera dans les prochaines heures de trading, mais si nous voyons un net rebond du dollar aujourd'hui la probabilité d'un retournement augmentera rapidement.

Théoriquement un dépassement des plus hauts d'hier (1,6260) invalidera l'étoile filante, mais il faudra une clôture journalière (et peut-être même hebdomadaire) pour écarter le risque baissier sur le GBPUSD. La zone des 1,6260/6300 est donc sous haute surveillance pour le reste de la semaine.

Nous invitons nos lecteurs à nous rejoindre sur le forum DailyFX où nous ferons le suivi du GBPUSD.

GBPUSD, Chandeliers journaliers

GBPUSD_Premiers_signes_typiques_dun_retournement_body_GBPUSD2.png, GBPUSD : Premiers signes typiques d'un retournement, risque baissier sous 1,6300

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr

Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX

GBPUSD_Premiers_signes_typiques_dun_retournement_body_DFXLogo.png, GBPUSD : Premiers signes typiques d'un retournement, risque baissier sous 1,6300


original source