Grèce : Certains signaux sont au vert, d’autres toujours dans le rouge

(ProfesseurForex.com) – Les signaux économiques restent divergents en Grèce. Mais bonne nouvelles, il y a au moins des indicateurs économiques qui sont dans le vert comme le budget qui affiche un excédent de 2 Mds d’Euros sur les neufs premiers mois de l’année.

Temporisons toutefois ces chiffres en rappelant qu’il s’agit de l’excédent primaire du budget, c’est à dire sans compter le service de la dette… (qui est assez conséquent pour la Grèce!). Mais ces chiffres ont le mérite de permettre au pays d’être dans les clous des prévisions du FMI.

Athènes devrait finir l’année avec un excédent primaire de 0,2% du produit intérieur brut (PIB) sur la base du projet de budget 2014 présenté en début de semaine.

Le FMI a de son côté annoncé mardi prévoir une croissance de 0,6% de l’économie grecque en 2014, après la contraction de 4,2% du PIB attendue pour 2013, sa sixième année consécutive de récession. Le changement d’une année sur l’autre semble drastique au niveau de la croissance… wait and see.

Mais d’autre statistiques sont moins reluisantes et ne semblent pas parties pour s’améliorer, à commencer par le taux de chômage qui continue de grimper, à 27.6 % au mois de juillet, 55 % pour les jeunes… La production industrielle chute de 7.2 % en août (y/y, le quatrième mois de recul consécutif (le consensus tablait de façon trés optimiste sur seulement -2.5 %..).

Le cas de la Grèce reste toujours en suspend tant que l’Allemagne n’aura pas formé son gouvernement mais rappelons que la question d’un nouveau plan d’aide reviendra sur le devant de la scène début 2014. En effet, le budget affiche toujours un déficit si l’on prend en compte le service de la dette et la chute du PIB rend cette dernière insoutenable. Espérons pour la Grèce que la croissance et ses vertus seront effectivement de retour l’année prochaine.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés