L’avis des banques – EUR/USD : L’opinion de Nordea sur la paire

(ProfesseurForex.com) –  Aurelija Augulyte, analyste forex senior à Nordea, a déclaré ceci lors d’une interview :

« La solution n’est pas venu des Etats-Unis,  et chaque jour depuis le shutdown, la question du plafond de la dette reste en suspens. Les réductions issues suite à cet évènement sont estimées à 0,1-0,3% du PIB et ce chaque semaine et génèrent plus d’incertitudes dont les foyers et entreprises ne manquent déjà pas.

Il est important de noter au niveau du dollar que les prochains mois  restent une fenêtre où l’on ne sait pas ce que la Fed fera. La réunion d’Octobre (le 29 et le 30) voit la probabilité d’une réduction de son QE tend vers 0, et même Décembre devient plus distant au vu des données économiques. La politique fiscale est l’un des éléments clé des décisions de la Fed, comme il a été récemment confirmé par cette dernière.

La bonne nouvelle dans tout ça ? Les données continuent de parvenir, ceci incluant le taux d’emploi. Les indices déjà publiés suggèrent toujours un nombre correct entre 150 et 200K, soit au-dessus des 148K moyen de ces trois derniers mois. De plus, la moitié des travailleurs sont rappelé sur leurs lieux de travail.

Cela pourrait fournir du soutien au dollar à court terme, tout comme toute solution politique à court terme ou encore la conférence du FOMC ce mercredi.

Le Dollar Index (DXY) a presque atteint le premier objectif à court terme (79,50), et trouvé un support sur sa ligne de tendance, et pourrait continuer encore un peu plus au cours des prochains jours, la pote vers les 78,50/60 étant toujours ouverte.

La semaine dernière, les obligations italiennes à 10 ans ont vu leur taux baisser de 15 pbs. La réunion de la BCE, comme anticipé, c’est-à-dire aucune mesure de la part de la banque centrale, ignorant l’inflation basse, et les espoirs importants de son président Mario Draghi en faveur d’une augmentation de l’activité de crédit, ce qui, apparemment, en a surpris certains, ont permis à l’EUR/USD d’atteindre les 1,3646.

La semaine actuelle sera marquée par des données industrielles très importantes (notamment les commandes ainsi que la production industrielle allemande mardi et mercredi).

Tout comme la semaine dernière, il y a un fossé entre le sentiment issu des enquêtes et les données réelles, ce qui Mario Draghi a également laissé entendre.

Espérez le meilleur et préparez-vos au pire !

La première ligne de support de l’EUR/USD se situe à 1,3510/20. Le support majeur se situe quant à lie à 1,3450.

Une cassure des 1,3400 confirmerait un repli vers les 1,3150/1,3170.

Nous visons toujours les 1,3800, mais nous tenons prêt à prendre nos gains, les 1,3480 déclenchant cette décision. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.