L’avis des banques – EUR/USD, GBP/USD : la situation du dollar est floue pour Nordea

(ProfesseurForex.com) –  Aurelija Augulyte, analyste forex senior à Nordea, a déclaré ceci lors d’une interview :

« Tout a tourné autour du dollar la semaine dernière. L’EUR/USD et le GBP/USD sont désormais toutes les deux proches de résistances multi-niveaux cruciales. Le franchissement des 1,3950/4000 pour la première et des 1,6250/350 pour la seconde constituerait la sortie des tendances majeures en place depuis 2008. La question est donc désormais de savoir quand cela sera produira. La patience est une vertu, et le temps fait tout.

Qu’en est-il de la réduction du QE de la Fed ? Avec la débat sur le budget et les deadlines repoussées à Décembre – mi-Février, les attentes concernant la réduction du QE ont également été décalées dans le temps. Nombreux sont ceux anticipant désormais que cela se produira lors de la réunion de la Fed du 20 Mars 2014.

Raisonnable, et pourtant, cela pourrait arriver plus tôt si les données s’avéraient être meilleures. Les études régionales semblent correctes jusqu’ici, tout comme les nouvelles commandes de Septembre, suggérant une hausse potentielle des commandes de biens durables ce vendredi (il est possible que le dollar puisse en profiter). Les emplois de Septembre, de façon inhabituelle, seront publiés ce mardi. Il faut bien garder en mémoire que ces dernières données datent de l’avant shutdown, et par conséquent, il est largement anticipé que le chiffre tournera autour des 170-190K. Un écart à cela pourrait provoquer une panique ou l’activation de la réduction du QE, et modifier la perception du risque, ce qui ferait plonger les marchés actions. Cela pourrait également aider le dollar à retrouver une certaine force.

A court terme, il semble que l’EUR/USD et le GBP/USD forment des pics à court terme et il est possible qu’elles effectuent des replis avant de se rediriger à la hausse. Le support de l’EUR/USD se tient à 1,3480, et une cassure de ce seuil ouvrirait la voie vers les 1,3400/30 et ensuite vers les 1,3200.  Si le cours n’arrive pas à franchir la clôture de vendredi, cela constituerait un signal potentiel pour passer short. Mais si les 1,3711 sont franchis, les 1,3800/30 seront facilement accessibles, voire même probablement les 1,40.

De façon similaire, le GBP/USD semble être sur un pic au sein de sa figure de tête et épaules, le chandelier baissier allant dans ce sens. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.