L’avis des banques – EUR/USD : Goldman Sachs s’exprime sur la paire

(ProfesseurForex.com) – La décision surprise du FOMC de ne pas réduire le QE de la Fed a troublé le forex. De nombreux participants qui étaient auparavant partisans d’une croissance américaine ont vu le confiance ébranlée, presque comme si le FOMC savait quelque chose que nous ne savons pas.

A ce titre, Goldman Sachs souligne un aspect très particulier, cet aspect montrant à quel point l’impact du positionnement sur le forex a été.

« De façon générale, le positionnement long sur le dollar a augmenté de 21,7 Mds de dollars juste avant l’annonce surprise du retrait de Larry Summers en tant que candidat à la présidence de la Fed. La première lecture sur le Commitment of Traders suivant cette annonce a permis d’observer une chute des long à 10,7 Mds. A la suite de la dernière décision du FOMC, le dernier rapport de la CFTC (en date du 24 septembre) indique une autre chute, conduisant le positionnement long à 2,4 Mds.

Même si le positionnement sur le dollar s’est figé, cela est dû au fait que le positionnement long sur l’euro a augmenté à un niveau non observé depuis Mai 2011.

De façon générale, la surprise générée par la Fed a par conséquent déclenché une chute de confiance de la part du marché concernant les acheteurs de dollar, ceci au profit de l’euro, tout en maintenant une part non négligeable de positionnement short sur le yen. »

Que cela signifie-t-il pour ceux se positionnant à l’achat sur l’EUR/USD à très court terme ?

« L’émergence d’une réduction de l’augmentation des positions long sur l’euro est notable à l’approche de l’incertitude planant autour des élections italiennes de ce week end, sans mentionner la possibilité d’une disparition du gouvernement et du débat concernant le plafond de la dette américaine, qui pourraient bien générer des risques extrêmes aussi pour l’euro que le dollar. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.