L’avis des banques – Fed : L’opinion de Barclays suite aux dernières minutes du FOMC

(ProfesseurForex.com) –  Voici la réaction de Barclays site aux dernières minutes du FOMC :

« Le FOMC était partagé en deux camps, décidant si les conditions économiques permettait d’entamer la réduction du QE et si cette décision augmentait ou diminuait la crédibilité de la politique monétaire de la Fed.

Les membres soutenant la réduction du QE ont jugé les données du marché de l’emploi cohérentes avec la perspective  du FOMC  lors de la réunion de Juin, où son président Ben Bernanke avait indiqué que la perspective du comité assurait une réduction du QE plus tard dans l’année. Ces arguments n’ont cependant pas convaincu un nombre suffisant de membres du FOMC.

Le reste des membres  a jugé que la crédibilité de la Fed serait augmentée en ne réduisant pas la cadence des rachats d’actifs à la suite de données moins encourageantes, affirmant par conséquent que la Fed réagit en fonction des données économiques. Ces mêmes membre ont indiqué que la décision « se jouait à peu de choses » mais que la combinaison de conditions plus stricte sur les marchés, des révisions à la baisse de la croissance, des risques inhérents à la situation budgétaire,  et de la croissance décevant des emplois en Juillet et Août préconisaient plus de prudence et un report de la date de départ de réduction du QE.

Au vu de tous ces éléments, nous estimons que cette décision est cohérente avec le fait que le comité, lors de sa conférence en Septembre, réduirait le QE plus tard dans l’année et le stopperait aux alentours de mi-2014. Cela est cohérent avec nos anticipations selon lesquelles la Fed entamera la réduction de la cadence des rachats d’actifs en Décembre 2013.

Cela dit, le shutdown du gouvernement américain et l’expiration imminente du plafond de la dette suggèrent que la décision pourrait être repoussée en 2014. Une résolution budgétaire obscurcit la perspective de voir cela se produire en fin d’année, mais une impasse pourrait suffisamment miner la croissance et repousser le début de la réduction du QE au premier trimestre 2014 voire plus tard encore. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.