L’avis des banques – USD, EUR et JPY : Goldman Sachs tente de tirer des conclusions pour le forex après les tensions fiscales US

(ProfesseurForex.com) – Dans une note publiée aujourd’hui, les analystes de Goldman Sachs se demandent ce que la période de tension US qui vient de s’achever peut nous apprendre sur le forex :

Un impact de court terme limité sur le dollar, mais des dommages à long terme sont possibles

Le véritable impact sur le dollar des tensions fiscales qui ont eu lieu aux USA pourrait ne se faire sentir qu’à moyen terme. L’agence de notation Fitch a placé le AAA américain sous surveillance négative mardi soir, en raison de l’incertitude au sujet de a trajectoire à moyen terme de la politique fiscale US. En plus des tensions fiscales répétées aux Etats-Unis, les gestionnaires de réserves de change ont tendance à sur pondérer les positions en dollar. De ce fait, le débat fiscal pourrait agir comme un déclencheur de modifications dans l’allocation des réserves de change, une question qui a déjà été posée par le passé…

Le trading de range se poursuit sur le JPY

Dans le cadre des inquiétudes sur le plafond de la dette, la paire USD/JPY est passée à travers de notre stop serré hier, suffisamment pour invalider notre position tactique haussière de court terme. Nous continuons de penser que le USD/JPY devrait rester bloqué dans un range, dans la mesure où le rythme des réformes au Japon devient moins proactif. D’un point de vue tactique, nous continuon de penser qu’il existe un risque pour une plus ample faiblesse de la paire USD/JPY, ce qui devrait mener à de nouvelles actions dovish de la part de la BoJ.

En conclusion

Au totale, les tensions fiscales US ont renforcé notre conviction en ce qui concerne les perspectives sur certaines paires de devises du forex, et les ont rendues moins certaines pour d’autres. Nous continuons de croire qu’il y a un risque haussier important pour les devises européennes. Un scénario dans lequel la paire dépasserait rapidement notre objectif à 6 mois situé à 1,40 devient même de plus en plus probable. En conclusion, il semble que le débat sur le plafond de la dette ait augmenté la pression baissière sur le dollar.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.