Shutdown aux USA: Pourquoi les républicains ne craignent-ils pas les foudres de l’opinion publique ?

(ProfesseurForex.com) – Le blocage politique Américain reste l’un des principaux facteurs qui pèse sur le Dollar ces derniers temps et à l’approche du plafond de la dette (17 octobre dixit le trésor US), le sujet reste central et mérite d’être décortiqué chaque jour un peu plus.

La crise actuelle est inédite et le Tea party, la frange extrémiste du parti républicain s’appuie fermement sur le principe de démocratie : la loi de la majorité. Mais Barack Obama ne doit pas céder à cette prise en otage car d’une part il a les sondages pour lui, et d’autre par, aujourd’hui ce joue également le mode de gouvernement US.

Aux USA, nous avons basculé dans un monde où une faible minorité du Congrès peut paralyser non seulement son propre parti mais tout le gouvernement sans crainte de perdre la partie sur le long terme.

Un redécoupage électoral sur mesure pour les républicains

La représentation au sein de la chambre des représentants est désormais acquise pour très longtemps aux républicains. Pour une raison très simple : Les élections de 2010 ont donné aux Etats Américains le pouvoir sans précédent pour redécouper les circonscriptions électorales et ils en ont profité pour créer des bastions républicains et très « blancs »…

Nous nous expliquons. Alors que le pourcentage de blancs dans la population Américaine a chuté de 69 % à 64 % au cours de la dernière décennie, leur pourcentage dans les circonscriptions traditionnellement républicaines a augmenté de 73 % à 75 % en moyenne.

Le nombre de circonscriptions à forte majorité démocrate est tombé de 144 avant le redécoupage à 136 après. Et celui des circonscriptions à forte majorité républicaine a bondi de 175 à 183.

En d’autres termes, les républicains prennent leur pays en otage et que la grogne monte, il y a peu de risques. Il faudrait vraiment que les républicains tombent plus bas que terre pour perdre leur majorité au sein de la chambre des représentants, la chambre basse du Congrès Américain.

Nous vous épargnons le chapitre sur la façon dont la politique est facilement achetable ou soutenue par les grands Lobbys (médias, armes etc…) qui ont toujours soutenu les républicains à coup de milliards…

Le Dollar otage de l’incertitude politique sur le forex

Le Dollar va forcement pâtir de cette situation sur le Forex tant que le Tea party ne rendra pas gorge. Le plafond de la dette arrive à grand pas et chaque semaine de paralysie de l’administration qui passe, c’est 0.15 % de croissance du PIB qui part en fumée.

Comme vient de le souligner Warren Buffet, le célèbre investisseur, il est probable que les différents partis campent sur leurs positions jusqu’à la dernière heure avant de finalement débloquer la situation.

Ce jour là, le 17 octobre donc, le Dollar risque de reprendre des couleurs mais en attendant, il est difficile d’imaginer le billet vert se renforcer sérieusement.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés