USA – Plafond de la dette: J-4 avant la catastrophe pour l’oncle Sam

(ProfesseurForex.com) – Jeudi les USA feront défaut sur leur dette puisque le Congrès refuse pour l’instant de rehausser le plafond de la dette. Il reste donc 4 jours aux républicains et démocrates pour accorder leurs violons sous peine de cataclysme financier aux répercussions inconnus puisque à ce jour, les USA ont toujours respecté leur signature.

Une loi d’une page, votée par le Congrès américain, suffirait à relever ce que les Américains appellent le «plafond de la dette» mais à mesure que l’échéance approchera, les marchés vont être de plus nerveux même si apparaît que laisser le pays faire défaut reste impensable…

Vendredi les marchés croyaient en un accord mais les espoirs ont vite été douchés. La balle est revenue au Sénat Américain, là où se sont négociés les derniers compromis budgétaires.

Harry Reid (sénateur chef du camp démocrate au Sénat) souhaite un vote immédiat pour relever le plafond de la dette mais également pour financer durablement le fonctionnement normal du gouvernement (fin du « shutdown »). Il veut également limiter les coupes budgétaires (en vigueur depuis le fiscal cliff en début d’année) et augmenter les impôts.

Son homologue Républicain au Sénat, Mr Mitch McConnell, compte lui sur une poignée de démocrates pour arracher quelques amendements marginaux à l’ObamaCare mais surtout profiter de l’occasion pour négocier des réductions à moyen et long terme dans les dépenses sociales (notamment le système de retraite, Medicaid, Medicare), des dépenses à neutraliser en premier afin de diminuer l’endettement de l’oncle Sam.

Barack Obama refuse toutefois de négocier «avec un pistolet sur la tempe» et accuse ses adversaires d’irresponsabilité.

La position du président Américain ne semble pas avoir changé et il faudra donc que les républicains cèdent les premiers, potentiellement en votant une loi de financement pour quelques semaines seulement afin de se donner le temps de recommencer les négociations dans un contexte plus propice à la discussion.

«Nos discussions ont été substantielles, et nous allons poursuivre ces discussions», a déclaré dimanche le sénateur démocrate Harry Reid, désigné négociateur en chef de son camp. «Je suis optimiste sur les chances d’une conclusion positive». Des belles paroles qui ne rassurent personne…

Le jour J approche mais notons que selon une « estimation du bureau du budget du Congrès, la date exacte se situerait davantage entre le 22 et le 31 octobre…

Ce n’est pas ce que le secrétaire Américain au trésor nous a dit vendredi dernier. Il a été très ferme en disant qu’à partir du 17 octobre, le trésor ne pourra plus faire face à ses engagement si la ligne de crédit n’est pas augmentée.

Un vote devait en premier lieu avoir lieu aujourd’hui mais apparemment, il va falloir attendre que le Sénat trouve un accord.

Nous publieront un autre article dans la journée pour expliquer en quoi un défaut US pourrait être catastrophique pour l’Oncle Sam.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés