La Stratégie PFX EUR/USD en prévision de la BCE et des NFP

(ProfesseurForex.com) – La volatilité va s’envoler demain sur le forex. La conférence de presse de la BCE est très attendue étant donné que les pressions déflationnistes se matérialisent et que la reprise économique à toute les peines du monde à s’affirmer quand le reste du monde semble accélérer le pas.

Le reste du monde attend la première économie mondiale (L’Union Européenne dans son ensemble) pour définitivement mettre la plus grande crise financière du siècle derrière eux.

Et pour ce faire, les marchés s’attendent à ce que la BCE mette le pied à l’étrier en assouplissant davantage sa politique monétaire pour inciter les banques à remplir leur rôle : Prêter à l’économie afin de booster l’investissement et la consommation, les composantes essentielles de la croissance.

La BCE a montré son intention de soutenir l’économie le mois dernier en abaissant son taux directeur à 0.25 %. Il ne reste donc plus qu’une cartouche de ce côté là avant que le taux ne soit tout proche de 0 %, comme aux USA, au Japon et en Angleterre.

Une autre cartouche correspond au taux de rémunération des dépôts qui est déjà à 0 %. Bloomberg a récemment annoncé de sources proches du conseil des gouverneurs, que le taux va être déplacé en territoire négatif, avec potentiellement un abaissement à -0.1 %.

Quelle cartouche sera utilisée ? La BCE va-t-elle faire feu de nouveau ? Telle est la question que se posent les traders à la veille de la conférence de presse de la BCE avant que l’œil du marché ne se tourne de nouveau vers les USA où seront publiées les NFP vendredi.

Mais gageons que si la BCE abaisse l’un de ses taux directeurs, voir les deux.. EUR/USD plongera en direction des 1.33, potentiellement les 1.32 en ligne de mire avant la réunion du FOMC du 18 décembre. Les gouverneurs pourraient décider de réduire le QE à cette date si les NFP sont supérieurs à 200 000 créations d’emplois.

En parlant de QE, la France a semblé temporiser les avances du gouverneur Praët. En effet, il faudrait probablement que la Zone Euro ne parvienne vraiment pas à renouer avec la croissance au cours des premiers trimestres 2014 pour que cette solution soit envisagée. Un petit coup de planche à billet pourrait permettre d’effacer des dettes et nettoyer le Bilan des banques qui refusent toujours de prêter.

Mais avant ça, la BCE va probablement tenter de forcer la main aux banques en abaissant le taux de rémunération des dépôts en le passant en territoire négatif. C’est ce que tout le monde attend pour la réunion de décembre.

Pour résumer, le courant haussier EUR/USD devrait perdurer jusqu’à la réunion du FOMC en cas de statu quo monétaire.

Si la BCE abaisse de nouveau l’un de ses taux directeurs, EUR/USD devrait de nouveau plonger, avec un creux d’au moins 150 pips à la clef dans les heures qui suivront la publication des taux (13h45).

Les 1.33 en ligne de mire, voir 1.32, comme le prévoit Morgan Stanley par exemple.

Nous ne serions pas surpris si la BCE décide d’abaisser son taux directeur de nouveau. Un nouveau LTRO est peu probable selon nous avant la fin de l’année.

La pression reste douloureusement haussière mais nous ne voyons pas EUR/USD aller plus haut que 1.3650 et faisons le pari d’une action de la part de la BCE ou bien d’une rhétorique très dovish de la part de Mario Draghi ou encore d’une révision à la baisse des perspectives de croissance et d’inflation.

Vente sur 1.36, stop loss sur 1.3650, objectif 1.35 / 1.34 si les les NFP sont proches ou supérieurs à 200 K.

  • Graphique journalier

  • Graphique hebdomadaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés