Le Bitcoin a-t-il sa place sur le Forex? PFX vous explique tout sur cette (pseudo) devise

(ProfesseurForex.com) – Le « bitcoin », cette fameuse monnaie virtuelle ou « crypto-monnaie » a fait beaucoup de bruit en 2013. Le bitcoin a en effet connu ce que l’on peut qualifier de bulle, et aucun signe d’éclatement ne semble pointer son nez pour l’instant, si bien que plusieurs brokers forex commencent même à proposer du « trading » sur Bitcoin, aux risques et périls de leurs clients…

Mais le Bitcoin a-t-il réellement sa place sur le forex ?

Dans la mesure où le Bitcoin est une « devise » très volatile, on pourrait avoir tendance à dire que oui, le Bitcoin a sa place sur le forex, comme certaines devises exotiques également fortement volatiles. La volatilité est en effet source de risque, mais également source d’opportunité. Dans ce cas, pourquoi ne pas accorder au Bitcoin une place sur le forex, à condition que les traders soient correctement informés du caractère hautement spéculatif du trading sur Bitcoin ?

Mais ce n’est pas si simple. Les devises exotiques très volatiles se reposent sur des économies réelles, des pays, alors que le Bitcoin ne repose virtuellement sur rien du tout.

Que sont les Bitcoins ? Comme cela fonctionne ?

Le fonctionnement technique des Bitcoins est assez compliqué en réalité, mais il faut déjà savoir que cette devise virtuelle existe grâce à la cryptographie (d’où son nom de crypto monnaie).

Le bitcoin s’appuie sur les ordinateurs de ses utilisateurs, rassemblés en un gigantesque réseau chargé de résoudre les équations mathématiques nécessaires au fonctionnement et à l’intégrité du système. Tout se passe sur internet, chaque ordinateur partageant le journal de l’ensemble des transactions (totalement anonymes) déjà effectuées. Quant aux bitcoins, ils sont stockés dans un portefeuille électronique, directement sur l’ordinateur ou le portable de leur propriétaire.

Le Bitcoin est une devise qui est née en 2009 avec un document rédigé par un certain Satoshi Nakamoto intitulé «Bitcoin : un système de monnaie électronique en peer-to-peer». Satoshi Nakamoto se présente comme étant un Japonais de 37 ans, mais il s’agit en réalité d’un pseudo (déjà un mauvais point…).

On ne sait rien de la ou des personnes qui se cachent derrière (encore pire!). Le Bitcoin est donc une monnaie destinée à alimenter un système de paiement décentralisé et anonyme.

A l’inverse des systèmes existants se basant sur un organisme central chargé de contrôler la validité des transactions, tout est ici vérifié par des processus cryptographiques complexes.

Pour aller plus loin dans la compréhension du fonctionnement du Bicoin, vous pouvez lire via ce lien les explications détaillées du créateur du Bitcoin. Attention, c’est mathématique et indigeste, mais il n’y a logiquement pas de meilleure sources…

Vous pouvez aussi consulter la vidéo ci-dessous (en provenance du site officiel Bitcoin).

La création monétaire sur le Bitcoin

Il y a aujourd’hui environ 11 millions de Bicoins en circulation dans le monde. 25 Bitcoins sont créés toutes les dix minutes, et cette croissance de la « masse monétaire » doit être réduite de moitié tous les quatre ans, pour finalement aboutir à une quasi-stagnation à horizon 2030, avec 21 millions de Bitcoins en circulation.

L’évolution récente du Bitcoin : Une véritable bulle spéculative

Les chiffres ont réellement de quoi donner le vertige. Lors de son lancement le 25 avril 2010, un bitcoin était évalué à 0,3 €. La parité avec le dollar puis avec l’euro est atteinte dix mois plus tard, en février 2011.

Une première bulle spéculative se met en place à l’été 2011 : le bitcoin atteint alors les 9,57 $, puis se recule.

Mais c’est à partir de 2013 que les variations de cours deviennent impressionnantes.En quelques semaines, le bitcoin passe en effet de 47 à 230 dollars. Pour quelle raison? La crise chypriote, avec le blocage des dépôts bacaires… Le bitcoin devient alors une valeur refuge avant de repasser en quelques semaines sous la barre des 100 dollars.

Le Bitcoin connait ensuite un nouvel essor à partir du mois d’octobre, passant de 123 à plus de 1 000 dollars. Fait intéressant à noter, cette hausse coïncide avec la fermeture du site Internet Silk Road (permettant la vente de produits illicites, des stupéfiants notamment) par le FBI.

Pourquoi cet impact? Tout simplement parce que le site fonctionne uniquement avec le bitcoin afin d’échapper aux contrôles gouvernementaux. Si, comme l’expliquent « Les Échos », le cours de la monnaie virtuelle a brutalement décroché après la fermeture, une « correction » s’opère. Le site bitcoin.fr y voit le signe que les investisseurs militant en faveur d’un usage responsable de la devise ont été rassurés… Chacun interprétera les faits comme il lui convient !

Vous retrouverez ci-dessous un graphique de l’évolution du Bitcoin depuis sa création :


Comment trader le Bicoin ? Sur quoi doit-on se baser pour analyser l’évolution du Bitcoin ?

Le taux de change, ou plutôt « d’échange » du Bitcoin dépend uniquement de l’offre et de la demande. Pas de statistiques, pas de déclarations à analyser, et l’analyse technique ne peut y fonctionner que par chance.

L’analyse technique se repose en effet en grande partie sur la psychologies des traders (un seuil important par le passé le sera de nouveau à l’avenir par exemple). Or, pour l’instant, les « traders de Bitcoin » sont très très peu nombreux, et finalement cette monnaie est la seule à l’abri des spéculations des traders pour l’instant.

Même les officiels de Bitcoin préviennent que leur devise est soumise à une importante volatilité… En clair, pour l’instant le trading du Bitcoin s’apparente donc plus à du Casino, ou au mieux à un pari haussier…

La conclusion :

Comme pour tous les actifs très volatils, le Bitcoin a de quoi séduire. Plusieurs histoires de fortunes peuvent être trouvées dans la presse et sur Internet, avec des gens qui avaient acheté quelques Bitcoin à leur création, et qui se retrouve aujourd’hui assis sur des centaines de milliers de dollars, quand ce n’est pas des millions.

Mais pour nous autres traders réfléchis, qui se basent sur l’analyse des news et des graphiques, le Bitcoin présente peu d’intérêt. On voit en effet mal comment un trade sur le Bitcoin pourrait pour l’instant avoir l’air d’autre chose qu’un simple paris à pile ou face…

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.