Zone Euro : L’indice PMI progresse légèrement, le constat économique reste le même

(ProfesseurForex.com) – Indices PMI ZONE EURO :

- Indice Final Composite de l’Activité Globale dans l’Eurozone : 51.7 (51.9 en octobre, estimation flash à 51.5).

- Indice Final de l’Activité de Services de l’Eurozone : 51.2 (51.6 en octobre, estimation flash à 50.9).

A 51.7 en novembre, l’Indice PMI® Final Markit Composite de l’Activité Globale dans l’Eurozone met en évidence une 5ème croissance mensuelle de l’activité du secteur privé de la zone euro. Bien que s’inscrivant au-dessus de son estimation flash (51.5), l’indice se replie par rapport à octobre (51.9), indiquant, pour le 2ème mois consécutif, un fléchissement du taux d’expansion.

La hausse de la production manufacturière se poursuit à un rythme soutenu, le taux d’expansion se renforçant légèrement pour atteindre un plus haut de 3 mois. La croissance de l’activité des prestataires de services apparaît faible en comparaison, ralentissant en effet par rapport à octobre et affichant son plus faible taux depuis août.

La hausse de l’activité de l’ensemble du secteur privé de l’Eurozone repose de nouveau sur une amélioration de la demande, observée tant chez les fabricants que chez les prestataires de services. Si la croissance du volume total des nouvelles affaires dans le secteur privé de l’Eurozone reste modérée, elle affiche toutefois l’un de ses plus forts taux depuis 2 ans et demi.

Les données continuent toutefois de signaler de fortes variations de tendances entre les pays. L’Allemagne et l’Irlande affichent en effet des hausses d’activité bien plus marquées que dans les autres pays. Le taux d’expansion atteint un plus haut de 29 mois outre-Rhin et affiche un niveau tout aussi élevé en Irlande, malgré un fléchissement à un plus bas de 5 mois. L’activité progresse modérément en Espagne (pour la 3ème fois au cours des 4 derniers mois), soutenue par la plus forte croissance du volume des nouvelles affaires depuis juillet 2007. En revanche, la France et l’Italie renouent avec la contraction après de brèves périodes d’expansion.

Classement des pays par niveau d’Indices PMI®

Composites de l’Activité Globale (novembre)

Allemagne 55.4 Plus haut de 29 mois

Irlande 55.4 Plus bas de 5 mois

Espagne 50.8 Plus haut de 3 mois

Italie 48.8 Plus bas de 5 mois

France 48.0 Plus bas de 5 mois

L’emploi recule de nouveau dans le secteur privé de l’Eurozone, portant l’actuelle phase de contraction à 23 mois. La France, l’Italie et l’Espagne font état d’une baisse des effectifs en novembre, le taux de suppression de postes fléchissant toutefois dans les deux derniers pays cités. La baisse des effectifs observée dans les entreprises françaises marque un changement de tendance par rapport à la faible hausse signalée en octobre. L’emploi progresse en revanche en Allemagne et en Irlande, la croissance affichant un plus haut de 20 mois dans l’île d’émeraude.

L’inflation des prix payés dans l’ensemble du secteur privé de l’Eurozone s’accélère et atteint un plus haut de 11 mois, les coûts augmentant tant chez les fabricants que chez les prestataires de services.

En revanche, les prix facturés diminuent pour le 20ème mois consécutif.

Chris Williamson, Chief Economist à Markit, commente :

« Les données PMI composites finales confirment le ralentissement de la reprise, en novembre, dans la zone euro. S’il ne faut pas négliger la portée du retour à la croissance enregistré dans la région après la forte contraction du début d’année, la fragilité de l’expansion demeure toutefois préoccupante.

En effet, les derniers résultats de l’enquête se révèlent pour l’heure, et à condition que l’indice se maintienne au même niveau en décembre, conformes à une croissance de l’économie de la zone euro d’à peine 0.2 % au quatrième trimestre, après une hausse de seulement 0.1 % au trimestre précédent.

Certaines économies affichent de solides expansions de leur activité, notamment l’Allemagne où les

données PMI suggèrent la possibilité d’une croissance trimestrielle du PIB de 0.5 % au dernier trimestre 2013. En outre, le nouveau redressement de l’Indice PMI en Espagne permet d’espérer une expansion de l’économie espagnole au quatrième trimestre. Les croissances de ces deux pays reposent largement sur leur secteur manufacturier et reflètent notamment la récente reprise du commerce mondial.

En Italie et en France en revanche, les replis des Indices PMI laissent augurer de nouvelles contractions de l’activité au quatrième trimestre, tendances qui seraient synonymes d’une nouvelle phase de récession dans l’Hexagone et de la prolongation sur un dixième trimestre consécutif de la période de récession actuellement en cours en Italie. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés