BCE : Que doit-on attendre de la réunion de la BCE ? Quelles cartes Mario Draghi pourrait-il jouer ?

(ProfesseurForex.com) – La BCE tient aujourd’hui sa réunion mensuelle, et selon la plupart des analyste, Mario Draghi ne devrait annoncer aucune décision de politique monétaire.

Cependant, le patron de la BCE pourrait commencer à donner des indications sur les mesures qui pourraient être prises dans un futur proche. Il pourrait également sous entendre que les conditions d’une intervention commencent à être réunies, ce qui n’était pas le cas le mois dernier.

La réunion d’aujourd’hui pourrait donc permettre d’obtenir des indices à ce niveau, et Mario Draghi a selon nous 3 principales cartes en main :

1/ Un nouveau LTRO

Il s’agit de permettre aux banques de la zone euro de venir se refinancer presque autant qu’elles le veulent pendant une période limitée à deux ou trois ans. Il a déjà pratiqué ce genre de formule «non conventionnelle» en 2012 et çela avait permis de relancer les échanges interbancaires.

Draghi pourrait donc décider de mettre en place un nouveau LTRO et le réserver aux banques qui ont un réel problème de financement. C’est le cas de l’Europe du Sud et notamment de la France qui est au bord de l’étouffement.

Il faut cependant noter que les LTRO ont été critiqué pour les défaut de transmission à l’économie réelle : En clair, l’économie réelle bénéficie au final très peu de ces largesses de la BCE. La BCE pourrait donc imaginer un système permettant de mieux s’assurer de l’efficacité finale des LTRO sur l’économie réelle.

2/ Une nouvelle baisse de taux directeur

Ici, plusieurs options sont possible, avec soit une baisse du taux refi, qui a déjà été abaissé à son plus bas historique à 0,25% en novembre, soit une baisse du taux de dépôt, qui passerait donc dans le négatif puisqu’il est actuellement à 0%.

Mais comme on le voit bien, le niveau actuel de ces taux laisse peu de marge de manœuvre.

3/ Le lancement d’un « QE »

Il s’agirait d’acheter massivement des obligations d’Etats de la zone euro, essentiellement, ce qui revient à mettre en circulation des liquidités. La structure actuelle plutôt saine du bilan de la BCE le lui permettrait.

Voici donc les trois principales options que la BCE semble avoir à sa disposition. Mais sur quoi se base-t-elle pour décider si elle doit entrer en piste ou non ?

A ce sujet, la BCE se base sur deux principaux critères : L’inflation et la croissance. L’inflation est en baisse dans la zoen euro, et ce n’est pas un bon signe pour la reprise économique. La croissance est également en berne, et les déséquilibres entre Nord et Sud restent importants.

On comprend donc bien que même si aucune décision n’est attendue aujourd’hui, l’idée fait son chemin, à mesure que la nécessité réelle d’une nouvelle aide de la BCE progresse.

La réunion de cet après-midi donnera donc de précieuses indications pour affiner ces anticipations.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.