EUR/USD : Les traders se focalisent de nouveau sur le différentiel de croissance US-UE, le Dollar se renforce, aidé aussi par les mauvaises stats Chinoises

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD reprend le chemin de la baisse dans les premiers échanges, le Dollar trouvant peut être du soutien via les mauvaises statistiques Chinoises sans oublier que le FOMC a été digéré.

La FED a finalement de nouveau réduit le QE de 10 Mds $ , comme le marché l’avait largement anticipé. Conséquence, la volatilité est resté très faible pour un tel événement alors qu’il y avait tout de même beaucoup d’observateurs qui s’attendaient à un renforcement de la forward guidance, ce qui aurait été baissier pour le Dollar.

Nous savons désormais qu’il faudra plus qu’un mauvais rapport NFP pour inciter la FED a lever le pied sur le rythme de réduction du QE. Il regarder de près le prochain rapport NFP.

Les traders vont donc maintenant potentiellement se focaliser davantage sur le différentiel de croissance entre les USA et l’UE pour ajuster leurs positions.

Nous aurons la croissance US aujourd’hui et le consensus s’attend à 3.2 % d’un trimestre sur l’autre après 4.1 % au T3. Un chiffre en ligne avec le consensus suffirait à ravir les marchés étant donné la mauvaise tenue des dernières données économiques.

Gardons un œil aussi aujourd’hui sur les nombreuses statistiques Européennes qui pourraient attiser la volatilité dès ce matin (IPC Allemand et Grec, confiance des consommateurs ZE, PIB Espagnol, Chômage Allemagne).

Mais le grand rendez-vous reste le PIB US. Le retour sur le devant de la scène du contraste marqué entre la croissance US et Européenne devrait peser sur EUR/USD. Une cassure des 1.36/1.3560 pourrait donner une direction baissière au cross qui consolide depuis un petit moment maintenant.

La paire évolue actuellement autour de 1.3620 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés