Forex – EUR/USD : Les chiffres de l’inflation sont mitigés ce matin mais la baisse l’emporte avant l’IPC US

(ProfesseurForex.com) – L’inflation continue de baisser en Europe avec un nouveau plus bas qui incite les baissiers à maintenir la pression sur EUR/USD.

Un chiffre qui vient soutenir l’avis du FMI et de l’OCDE qui s’inquiètent des risques déflationnistes alors que les membres de la BCE s’attellent actuellement à minimiser le risque… Hors alimentation et énergie, nous sommes désormais à 0.7 % d’inflation y/y (mais +0.3 % m/ contre 0 % anticipé) de quoi potentiellement mettre un peu plus la puce à l’oreille de la BCE qui tôt ou tard, va devoir entrer en piste pour booster l’offre de crédit dans un contexte où les banques cherchent pour l’instant, au contraire, à assainir leur Bilan dans l’optique de l’audit bancaire.

En parlant de la BCE, nous pouvons lire dans le rapport mensuel qu’il est difficile de prédire le futur concernant les marchés monétaires (il faut surveiller le taux Eonia, celui auquel les banques se prêtent au jours le jour, le taux interbancaire en somme). Rappelons que la BCE a promis d’agir en cas de tension sur ce marché ou bien si les perspectives d’inflation venaient à se dégrader.

Le gouverneur Noyer (France, BCE) a lui déclaré que la BCE prendrait de nouvelles mesures afin de stimuler la croissance Européenne. En d’autres terme, si la reprise reste très fragile, la BCE sera également forcé d’agir.

Ces propos semblent préparer les marchés à une actions future de la BCE. Quand ? Le consensus pense que nous aurons un nouveau LTRO d’ici la fin du premier trimestre.

Les traders attendent maintenant l’IPC US, l’indice manufacturier de Philadelphie et le discours de Ben Bernanke.

D’un point de vue graphique, l’indécision semble dominer au contact sur support intermédiaire mais les baissiers semblent continuer à pousser avec certainement toujours les 1.3550 en ligne de mire avant la fin de la semaine. Un IPC en hausse aux USA pourrait permettre à ce scénario de se réaliser.

Mais rappelons que le gouverneur Evans a déclaré hier ne pas être satisfait de derniers chiffres d’inflation. Faut-il en conclure que les chiffres ne seront pas bons aujourd’hui ?.

La paire évolue actuellement autour de 1.36 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés